Analyse sémiologique des symboles traditionnels dans les discours politiques en Indonésie

par Sigit Prawoto

Projet de thèse en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Emmanuel Désveaux.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 16-09-2013 .


  • Résumé

    Cette thèse traite de l’utilisation des symboles traditionnels dans la vie politique indonésienne. Nous nous sommes intéressés à l’exploitation de ces symboles dans la manière de présenter les discours politiques au sein de la communauté. Notre travail de recherche durant la période des élections de 2014 montre que le sujet de la légitimité est présent au cœur des discours électoraux. L’incorporation et l’utilisation des symboles traditionnels au sein des discours sont efficaces pour attirer l’attention du peuple et pour obtenir un soutien électoral. Les partis politiques, les hommes politiques et la Commission électorale à l’échelle locale exploitent ces symboles et les personnages mythologiques pour faire passer leurs messages aux citoyens. La plupart de politiciens prennent délibérément l’image de ces figures mythologiques pour servir leurs propres intérêts. Les hommes politiques profitent du réseau de parenté pour créer une légitimité culturelle en tant que leaders choisis pour la communauté. Ils essayent de retracer leurs liens généalogiques avec les grands personnages de l’histoire en les arborant ainsi dans leurs discours électoraux à travers les médias. Cette exploitation est authentifiée par la croyance populaire selon laquelle seuls les individus de grandes familles (balung gedhé) issues de la royauté peuvent devenir leurs leaders. Certaines des pratiques culturelles sont aussi organisées dans des lieux sacrés par les politiciens pour asseoir leur légitimité au sein de la communauté locale et à travers lesquels les citoyens reconnaissent leur supériorité. Ces manières dont les hommes politiques produisent leurs discours sont vivaces à l’intérieur de la communauté qui est toujours en attente de la présence d’une personne ayant la qualité d’une figure messianique qui va apporter la prospérité à la communauté.

  • Titre traduit

    Semiological analysis of traditional symbols in political discourses in Indonesia


  • Résumé

    This thesis deals with the use of traditional symbols in Indonesian politics. We have been interested in using these symbols in the presentation of political discourse in the community. Our field research during the general elections of 2014 shows that the subject of legitimacy is present at the heart of the electoral discourse. Politicians exploit the kinship network to create cultural legitimacy as chosen leaders for the community. They try to trace their genealogical ties with the great personality of the nation by supporting them in their electoral discourse through the media. This exploitation is authenticated by the popular belief that only individuals of great families (balung gedhé) from royalty can become their leaders. Some of the cultural practices are organized by politicians in sacred places to establish their legitimacy within the local community and through which people recognize their superiority. The incorporation and the use of traditional symbols in discourses are effective in attracting the attention of the people and in gaining electoral support. Political parties, politicians and the Election Commission at the local level employ these symbols and mythological characters to transmit their messages to citizens. Most politicians deliberately take the image of these mythological figures to serve their own interests. These ways in which politicians produce their discourses are persistent within the community which is always waiting for the presence of a person with the quality of a Messianic figure that will bring prosperity to the people.