Elisabeth II, reine d’Australie : pouvoirs, société, représentations

par Laurent Charroud

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Philippe Chassaigne.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Centre d'études des mondes moderne et contemporain (Pessac, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 07-11-2013 .


  • Résumé

    Mon projet de thèse a pour objet l’étude de la place, des perceptions, des représentations de la monarchie en Australie sous le règne de la reine Elisabeth II (1952-). Notre démarche consiste à analyser la monarchie britannique dans son exercice du pouvoir en Australie. Comprendre comment le pouvoir royal est perçu et représenté en Australie. Le regard est donc décentré de Londres, porté sur l’Australie et ses enjeux propres. L’Australie de 1952 et celle d’aujourd’hui est bien différente à la fois dans sa perception du monde, mais également dans sa diversité. Les années 1970 marquent un tournant (ex : la crise constitutionnelle de 1975). Un déclin relatif de l’intérêt de la société australienne pour la couronne s’est opéré depuis le milieu des années 1970. L’éloignement physique du souverain semble jouer en sa défaveur. L’idée d’un chef d’Etat résident en Australie commence à faire son chemin. A cela s’ajoute une nouvelle configuration d’une société australienne moins associée au British World. Dès la fin des années 1960 et plus encore sous le gouvernement Whitlam (1972-1975), l’Australie s’est ouverte sur son environnement régional : ce fut la fin de la politique de l’Australie blanche, officiellement en vigueur depuis 1901. L’immigration asiatique a permis l’éclosion d’une société multiculturelle, de plus en plus ouverte vers l’incorporation des revendications spécifiques de chaque groupe. Aussi ces nouvelles populations n’éprouvent pas nécessairement le besoin de prêter allégeance à la couronne britannique – mais ce que celle-ci représente pour elles est un sujet à étudier. Ainsi, la problématique serait la suivante : dans quelle mesure la reine Elisabeth II incarne-t-elle la figure de l’autorité souveraine pour les Australiens ?

  • Titre traduit

    Elizabeth II, Queen of Australia : powers, society, representations


  • Résumé

    My PhD thesis deals with the perceptions and the representations of the British monarchy in Australia, during the reign of Queen Elizabeth II (1952-). It is about understanding how the royal power is perceived and represented in Australia. Research will focus on Australia: political parties, with the Australian Labour Party (ALP) and the Liberal Party of Australia mostly, debates into the political arena between monarchists and republicans in Australia... From 1952, and the Coronation of Queen Elizabeth II, to today, the Australian society has changed. The 1970’s are a turning point (e.g.: constitutional crisis in 1975, immigration from Asia, development of multiculturalism in Australia, revival of the republican movement....). Thus, to what extent does Queen Elizabeth II reflect the sovereign authority in Australia?