Teacher recruitment and management : current practices and future challenges

par Mélina Hillion

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Philippe Askenazy.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Paris, EHESS (établissement de préparation de la thèse) depuis le 28-11-2013 .

  • Titre traduit

    Recrutement et gestion des enseignants : pratiques actuelles et enjeux de demain


  • Résumé

    L'organisation de la fonction publique française connait de profondes mutations depuis le début des années 2000. Cette thèse examine la capacité du système de recrutement et de gestion des enseignants à répondre aux enjeux d'attractivité, d'efficacité et de diversité au cœur des projets actuels de modernisation du système éducatif. Le premier chapitre examine la neutralité du processus de recrutement des enseignants du secondaire vis-à-vis du genre. Il révèle que des biais d'évaluation existent et tendent à favoriser le genre minoritaire, contribuant ainsi à renforcer la mixité au sein des disciplines universitaires. Les deuxième et troisième chapitres examinent la capacité des incitations monétaires, de la demande d'enseignants et des exigences en matière de diplômes à attirer davantage et potentiellement de meilleurs candidats aux postes d'enseignant. Une hausse du niveau de diplôme requis pour enseigner (réforme de la "masterisation") ne semble pas améliorer l'efficacité du recrutement en termes d'attractivité, de profils de compétences et de diversité. Le quatrième chapitre examine la relation entre absentéisme, mobilité et conditions de travail des enseignants. Il montre que les écoles et les directeurs d'école influencent significativement les absences, les départs et le bien-être psychologique des enseignants. Le manque de soutien hiérarchique, les comportements hostiles et l'intensité du travail semblent jouer un rôle particulièrement important.


  • Résumé

    The organization of the French civil service has undergone profound changes since the early 2000s. This thesis examines the capacity of the teacher recruitment and management system to meet the challenges of attractiveness, efficiency and diversity at the heart of current projects to modernize the education system. The first chapter examines the gender neutrality of the recruitment process for secondary school teachers. It reveals that evaluation biases tend to favor the minority gender and contribute to strengthening the gender diversity within university disciplines. The second and third chapters examine the ability of monetary incentives, teacher demand and degree requirements to attract more and potentially better candidates for teaching positions. An increase in the level of qualification required to teach (from bachelor's to master's level) does not seem to improve the effectiveness of recruitment in terms of attractiveness, skills profiles and diversity. The fourth chapter examines the relationship between absenteeism, mobility and working conditions of teachers. It shows that schools and school principals significantly influence teacher absences, turnover and psychological well-being. Lack of hierarchical support, hostile behaviors and work intensity seem to play a critical role.