L'influence du mandchou dans le pékinois moderne : une étude comparative sur le contact linguistique entre le mandchou et le pékinois moderne

par Keyou Liu

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Dan Xu.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Dans le contexte du contact des langues, le pékinois moderne, un dialecte utilisé à Pékin et dans ses alentours, et la langue mandchoue, une langue « en voie de disparition » selon la définition de l’UNESCO, ont interagi à Pékin au cours de la dynastie des Qing (1644-1912). Leur interaction a conduit au déclin du mandchou en faveur du pékinois et a par la suite donné naissance au pékinois contemporain, sur la base duquel le mandarin standard (Putonghua) s'est construit. L'influence du mandchou dans le pékinois moderne constitue le cœur de la recherche dans cette thèse. Après une description actualisée du contact entre ces deux langues, notre travail en offre une étude diachronique et comparative avec l’appui d’un corpus enrichi. Notre objectif est d’observer les manières dont le lexique mandchou intègre le pékinois moderne et l’évolution des emprunts au mandchou dans le pékinois moderne. A travers 96 exemples d’emprunts lexicaux, nous examinons l'entrée du lexique mandchou par la transcription, la translittération et la composition bilingue. Des chaînes d'emprunt sont également identifiées afin de mettre en valeur des contacts de langues précédents entre la langue parlée à Pékin et le mongol ou le jürchen. Ensuite, quatre études de cas sont présentées pour illustrer l'importance de l'influence du mandchou sur le pékinois moderne. Les emprunts au mandchou se conservent partiellement dans le pékinois contemporain et forment des caractéristiques propres au pékinois.


  • Résumé

    This dissertation explores the language contact between the modern Beijing dialect, a dialect used in and near Beijing, and Manchu, who is currently “critically endangered” according to UNESCO. These two languages intensely interacted and influenced each other in Beijing during the Qing dynasty (1644-1912). Their contact triggered a decline in the usage of Manchu, and gave birth to the contemporary Beijing dialect, based on which Standard Chinese (Putonghua) was developed. The influence of Manchu on the modern Beijing dialect is the core of our research. After an updated description of the linguistic contact between these two languages, we provide a diachronic and comparative analysis of their relationship using an enriched corpus. Our study aims at examining the different ways in which the Manchu vocabulary entered modern Beijing dialect and at tracing the development of loanwords from Manchu in the modern Beijing dialect. Based on 96 concrete examples, we analyse phonetic transcription, transliteration and bilingual composition to uncover the integration of Manchu loanwords into the modern Beijing dialect. Different borrowing chains are also identified to showcase some previous language contacts between the spoken language in Beijing and the Mongolian language, or the Jurchen language. Subsequently, we develop four case studies to illustrate the importance of Manchu's influence on the modern Beijing dialect. Some of loanwords from Manchu have been kept in the contemporary Beijing dialect and have become some of its defining characteristics.