Principes de management, organisation du travail et qualité de vie au travail.

par Lambert Lanoe

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Mathieu Detchessahar.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de EDGE - Ecole Doctorale de Sciences Economiques et Sciences de Gestion (Nantes) depuis le 01-01-2014 .


  • Résumé

    La réflexion sur la notion de qualité de vie au travail nécessite de s’intéresser au vécu subjectif des salariés au travail. Or, au cœur de ces problématiques de vécu subjectif au travail se trouvent énormément de variables éminemment managériales. En effet, l’idée de santé psychique et sociale au travail nous pousse à nous interroger sur nos modes d’organisation et de management, sur la flexibilité de nos structures organisationnelles, ainsi que sur la recherche d’une performance équilibrée entre régulation de contrôle et régulation autonome. ERDF (Electricité Réseau Distribution France), dans le cadre de sa démarche « Mieux Vivre au Travail », s’est engagée dans un projet national de concertation pour favoriser l’échange entre les différents points de vue des parties prenantes, l’acquisition d’une culture et d’un langage communs et la construction d’un diagnostic concerté avec l’ensemble des parties prenantes. L’objectif de cette thèse consiste à mettre en lumière les initiatives locales visant à améliorer la qualité de vie au travail et à intégrer la dimension santé dans la vie des organisations. Il s’agit donc d’observer et d’analyser ces « bonnes pratiques » de région ou d’unité qui ouvrent des pistes pour agir au cœur des systèmes de management, afin de faciliter la communication dans le travail, ainsi que la mise en place de plan d’action. Ce projet se concrétisera notamment par la mise en œuvre d’une ingénierie des espaces de discussion permettant la mise en mot et les remontées d’informations des collaborateurs sur le travail réel (sur les questions d’« efficacité au travail » et de « travail bien fait »).


  • Pas de résumé disponible.