Repenser le régime politique de l’Espagne face à l’épuisement du modèle constitutionnel de 1978.

par Barbara Jauregui Espinosa

Projet de thèse en Droit constitutionnel espagnol et civilisation espagnole

Sous la direction de Géraldine Galeote.

Thèses en préparation à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés (Paris) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Le modèle territorial espagnol a connu un affaiblissement très rapide du fait du caractère ouvert de celui prévu par la Constitution de 1978, malgré sa flexibilité et sa vocation de permanence. Les « particularismes » du peuple espagnol empêchent un débat public cohérent et, de ce fait, la possibilité d’atteindre un consensus similaire à celui des premières années de la démocratie. La crise économique n’a fait qu’accélérer ce processus. Les dernières constatations permettent désormais de parler de l’épuisement du modèle constitutionnel ayant donné lieu aux trente ans les plus prospères de l’histoire espagnole. Quel modèle territorial pour quel État ? Ce travail, depuis une perspective juridique, politique et sociale, tâchera de trouver une réponse cohérente aux besoins et aux réclamations de la société espagnole suite à la crise économique de 2008.