Méditation et médiation thérapeutique : aspects théoriques et cliniques

par Jung Sin Hyon

Thèse de doctorat en Psychologie clinique

Sous la direction de Thierry Bisson.

Thèses en préparation à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Humanités, Arts et Lettres (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Étant donné que les bienfaits de la méditation soient, sur un plan qualitatif, difficiles à mesurer, il est indispensable de recueillir des données empiriques issues d’expériences menées, tout en restant fidèle aux critères internationaux de la communauté scientifique. Et cela, afin de valider les résultats obtenus durant la présente étude. Ainsi, la présente thèse se divise-t-elle en 2 parties : la première partie porte sur la théorisation de la pratique méditative reposant sur des données théoriques, tandis que la seconde partie porte sur la modélisation de cette pratique, reposant sur des données empiriques. Sur le plan théorique, cette recherche part de l’idée que ce que l’on nomme « la Jouissance mystique » peut conduire à une structure psychopathologique lorsque le sujet se met dans la position féminine en tant qu’objet agalmatique. Partant de ces données théoriques, une étude à été réalisée, dans le but de parvenir à une validité scientifique, à une modélisation pratique de ces idées, reposant sur des données empiriques. Au-delà, il était nécessaire de mettre la théorie en pratique, afin de repérer en quoi les techniques méditatives pouvaient utiles, concrètement, et applicable. Cette partie de l’étude a donc permis de vérifier l’efficience des interventions et l’amélioration des symptômes subis par les patients, sur le plan clinique. Dans cette perspective, l’investigation clinique de la présente recherche est fondée sur l’application des méthodes clinico-psychologiques, dérivées de l’intégration de traitements complémentaires et alternatifs à l’intervention psychosomatique. En précisant que la collecte des données empiriques repose sur l’application de 5 échelles d’évaluation, à savoir: RomeIII Diagnostic Criteria ; Quality of Life SF-36 ; Fatigue Impact Scale ; Symptom Checklist-90-R ; et Minnesota Multiphasic Personality Inventory-2.

  • Titre traduit

    Meditation and therapeutic meditation : theoritical and Clinical Aspects


  • Résumé

    Given the widespread and widespread misunderstandings about this practice and given that the spiritual tradition is seen as elusive, it is important to discern the boundary between the beneficent and the harmful uses in meditation. In order to do this, by combining psychometric tools with clinical experimentation, this research has studied the effectiveness of meditative practice from the therapeutic point of view, in order to reveal the probability to find a link and to understand and the correlation between the psychotherapeutic effect of meditation and psychosomatic conversion - being at the frontier of empiricism and spiritualism. So, the present thesis is divided into two parts: the first part deals with the theory of meditative practice based on theoretical data, while the second part deals with the modeling of this practice, based on empirical data. On the theoretical level, this research begins with the idea that what is called “Jouissance mystique (mystical enjoyment)” can lead to a psychopathological structure, when the subject is placed in the feminine position as an agalmatic object. Based on these theoretical data, a study has been carried out, with the aim of achieving a scientific validity, a practical modeling of these ideas, based on empirical data. This part of the study was necessary to verify the efficiency of the interventions and the improvement of the symptoms experienced by the patients, from a clinical point of view. In this perspective, the clinical investigation of this research is based on the application of clinico-psychological methods, derived from the integration of complementary and alternative treatments to psychosomatic intervention. By specifying that the collection of empirical data is based on the application of five rating scales, namely: Rome III Diagnostic Criteria; Quality of Life SF-36; Fatigue Impact Scale; Symptom Checklist-90-R; And Minnesota Multiphasic Personality Inventory- 2.