Le conseiller du prince, une posture du philosophe en voie de disparition ?

par Jean Roger

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Frederic Lambert.

Thèses en préparation à Rennes 1 , dans le cadre de Droit et Science Politique depuis le 14-10-2013 .


  • Résumé

    Ce dont nous souhaitons faire l'étude porte sur le rôle de conseiller politique que les philosophes ont été amenés à jouer. Platon, Sénèque, Érasme, Machiavel, Voltaire,... les noms illustres ne manquent pas. On comprends d'ailleurs facilement que le prestige qu'un philosophe pouvait apporter à la cour d'un roi soit davantage le véritable objet d'attention du dirigeant politique que la lumière de ses conseils. Cela étant, ce que nous voulons parvenir à déterminer est de savoir si le rôle de conseiller politique pour un philosophe est une posture historiquement datée ou si elle peut toujours avoir une actualité. N'avons nous pas affaire ici à une posture vouée à disparition en raison de l'évolution de nos sociétés, de notre rapport à la politique et de la montée en puissance de disciplines concurrentes de la philosophie à vocation politique telles que l'économie et la sociologie ?


  • Pas de résumé disponible.