Essai sur la procyclicité des fonds propres bancaire : une réflexion dans le contexte africain

par Abdallah MOHAMED ABASS

Thèse de doctorat en Sciences Economiques

Sous la direction de Adrian Pop et de Mag-Tereey Ibrahim.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de EDGE - Ecole Doctorale de Sciences Economiques et Sciences de Gestion (Nantes) depuis le 01-01-2014 .


  • Résumé

    Le lien entre le développement financier et la croissance économique a fait l’objet de plusieurs travaux théoriques et empiriques. Les premières études remontent à 1912 avec Schumpeter qui a mis l’accent sur le rôle primordial des banquiers, qui par leur ciblage et le financement des entrepreneurs, encouragent l’innovation technologique, l’accumulation de capital et stimulent ainsi la croissance économique. La corrélation entre le développement du système financier et la croissance économique semble communément admise. En revanche, le principal désaccord entre les économistes porte sur le sens de causalité entre les deux phénomènes. Dans le contexte économique djiboutien, le retour à la croissance a été un déclic au dynamisme du secteur financier. Mais ce dernier peine à jouer pleinement son rôle de moteur du développement économique. En admettant qu’il existe une influence réciproque entre le développement financier et la croissance économique, nous nous pencherons sur l’influence de la configuration du système financier sur son efficience afin de proposer une structure financière optimale à Djibouti.


  • Pas de résumé disponible.