Les ports de l'Afrique Romaine : structures et représentations

par Corinne Boulinguez

Projet de thèse en Histoire, civilisation, archéologie, et histoire de l'Art des mondes anciens et médiévaux

Sous la direction de Joëlle Napoli.

Thèses en préparation à Littoral , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Ce projet de recherche se propose de recenser de manière exhaustive les sites portuaires romains et leurs infrastructures pour l’ensemble de l’Afrique romaine, de la chute de Carthage en 146 av. J.-C. jusqu’à la prise de celle-ci par les Vandales en 439 ap. J.-C. Notre enquête sur les littoraux de l’Afrique romaine se veut exhaustive, des côtes atlantiques au fond du Golfe des Syrtes, aux environs du lieu-dit « autels des Philènes », frontière territoriale entre les aires d’influence latine et grecque. Nous avons fait le choix de prendre en considération tous types de documents afin de réaliser un corpus de sources qui soit le plus exhaustif possible : textes, archéologie, iconographie et épigraphie. La problématique de notre thèse s’articule autour de trois axes de recherche. Tout d’abord, l’environnement étant déterminant dans l’installation d’infrastructures portuaires, nous appréhenderons l'implantation des structures, leurs spécificités topographiques et leurs liens avec l’arrière-pays. Le second axe de recherche a trait aux aménagements portuaires déterminés par la destination et l’activité du port : ouvrages maritimes (môles, jetées, phares…) et ouvrages sur grève (quais, entrepôts, cales…). Le troisième axe de recherche concerne l’image portuaire, chargée d’une symbolique riche, révélatrice des mentalités et des pratiques du monde littoral et maritime. Enfin, cette thèse a pour objectif de réaliser une typologie des ports africains à l’époque romaine.

  • Titre traduit

    The ports of Roman North Africa : structures and representations


  • Résumé

    This research project aims to identify exhaustively the Roman port sites and infrastructures for all of Roman North Africa, the fall of Carthage in 146 BC to taking it by the Vandals in 439 AD. Our survey of the coasts of Roman North Africa wants exhaustive, the Atlantic coast on the Gulf of Sirte, near the place called “altars Philènes” territorial boundary between the Latin influence areas and Greek. We have decided to consider all types of documents in order to achieve a corpus of sources that is as comprehensive as possible: texts, archaeology, epigraphy and iconography. The issue of our thesis is based on three research areas. First, the environment is crucial in investment in port infrastructures, we learn the location of structures, topographic characteristics and their links with the hinterland. The second research relates to the port facilities determined by the destination and port activity: marine works (breakwaters, piers, lighthouses ...) and bank works (quays, warehouses, wedges ...). The third line of research concerns the port image filled with a rich symbolism, reveals the attitudes and practices of the coastline and maritime world. Finally, this thesis aims to realize a typology of African ports in Roman times.