Le Style Baroque de Salman Rushdie en Traduction Française : analyse stylistique et traductologique de Midnight’s Children

par Mariane Utudji

Thèse de doctorat en Etudes anglophones & Traductologie

Sous la direction de Bruno Poncharal et de Antoine Cazé.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Études anglophones, germanophones, et européennes (2009-2019 ; Paris) , en partenariat avec Langues, Textes, Arts et Cultures du Monde Anglophone (equipe de recherche) depuis le 02-12-2013 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’explorer le style truculent et débridé du célèbre roman de Salman Rushdie, Midnight’s Children (1981), afin de découvrir dans quelle mesure et de quelle manière il peut être préservé en français. Le texte anglais et sa version française nous permettent de mettre en lumière la spécificité de ce style et les défis qu’il impose au traducteur. La démarche adoptée est pragmatique et expérimentale : nos analyses comparatives visent à repérer les similitudes et les écarts entre l’original et sa traduction dans le but de déceler et de suggérer, si nécessaire, des stratégies traductives adaptées. Il s’agit tout d’abord de délimiter la notion de style pour repérer les marqueurs stylistiques qui constituent l’essence du style de Rushdie. Obéissant à une dynamique baroque, ce dernier se manifeste sous des formes très variées : créations lexicales, syntaxe extrêmement flexible, jeux lexico-syntaxiques humoristiques, diversité des voix et mise en scène sonore. Le romancier a exploité la malléabilité de la langue anglaise, ce qui complique le processus de traduction. Le traducteur français est ainsi amené à faire preuve de créativité tout en veillant à ne pas s’éloigner de la littéralité charnelle de l’original. Il doit également se livrer à un jeu de compensations qui consiste à sacrifier une partie des effets produits par un marqueur stylistique pour mieux privilégier celui (ou ceux) de ces effets qui contribuent le plus efficacement à cette dynamique baroque. Certaines tendances traductives se révèlent particulièrement « destructrices » de ce style. Enfin, Midnight’s Children pourrait bien appeler sa retraduction, à l’instar de toute « grande œuvre ».

  • Titre traduit

    Salman Rushdie’s Baroque Writing Style and its French Translation : a stylistic and translatological study of Midnight’s Children


  • Résumé

    This thesis investigates the colourful, unrestrained style of Midnight’s Children (1981), Salman Rushdie’s famous novel, in an attempt to determine to what extent and through what means it can be retained in French. Both the English text and its French version are used to highlight the specificity of this style and the challenges it poses for its translation. The adopted approach, based on comparative analyses, is pragmatic and experimental. It aims to discover the similarities and differences between the original text and its translation so as to reveal and, when applicable, suggest appropriate translation strategies. The first stage consists in defining the notion of style in order to identify the style markers which make up the essence of Rushdie’s prose. Proceeding from a baroque dynamic, it takes a variety of forms: lexical inventions, extremely flexible syntax, humorous lexicosyntactic constructions, diversity of the voices and soundstaging. The novelist has exploited the malleability of the English language, which complicates the translation process. A certain amount of creativity is thus required on the part of the French translator, who nonetheless has to be careful not to drift away from the embodied literality of the original text. He also has to engage in a compensation game that involves sacrificing part of the effects produced by a marker so as to favour the one (or those) of these effects that contributes most to the baroque dynamic. Some translation tendencies appear to be particularly ‘destructive’ of this style. Finally, Midnight’s Children might well call for its retranslation, like any great work of literature.