Transculturation dans le jeu vidéo japonais : représentations et enjeux des symboles occidentaux

par Thomas Ribault

Projet de thèse en Études japonaises

Sous la direction de Jean-Pierre Giraud.

Thèses en préparation à Lyon en cotutelle avec l'Université de Montréal , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) depuis le 01-09-2013 .


  • Résumé

    Le Japon est considéré à bien des titres comme étant un pays moteur dans le domaine du jeu vidéo, pensé à la fois en tant que medium, art et industrie. Cette position privilégiée a conduit à la construction d'une théorie auteuriste et téléologique de la part de la réception critique occidentale ainsi que dans de nombreux ouvrages d'analyse liés au sujet. À travers ce discours, on assiste au renforcement d'une forme d'exotisme vis à vis du Japon. Pourtant, l'industrie du jeu vidéo japonaise n'est pas « insulaire » et a intégré dans ses systèmesde représentation des éléments culturels occidentaux. La thèse portera donc sur l'analyse des symboles esthétiques occidentaux et de leurs représentations dans les jeux vidéo japonais. À l'aide de ce travail, la notion d'exotisme pourra être relativisée. Comment les symboles et les concepts occidentaux sont-ils repris dans l'esthétique des jeux vidéo japonais ? Quelles sont leurs fonctions ? Comment s'opère la circulation esthétique dans l'industrie du jeu vidéo ? Par quels biais l'introduction de ces symboles s'est-elle opérée ? Pourquoi un discours sur le caractère unique du jeu vidéo japonais existe-il ?

  • Titre traduit

    Transculturation in Japanese Video Game : western symbols' representation and issues


  • Pas de résumé disponible.