La diplomatie des Frères musulmans d'Egypte : socialisation, politisation et nationalisation

par Mahmoud EL ASHMAWY

Thèse de doctorat en Science politique, spécialité Relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Thèses en préparation à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de École doctorale de Sciences Po (Paris) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Cette thèse démontre que les Frères musulmans d’Egypte ont non seulement produit une vision de conduite des relations internationales et transnationales, mais ont pu également s’engager dans une diplomatie pour la mettre en œuvre. Le modèle de relations différenciées élaboré par les Frères en terme de dualité solidarité-contestation fut constamment révisé, du moins lors de sa mise à l’épreuve, vu les blocages qui sont apparues dans les sphères de solidarités, mais aussi les opportunités qui ont émergé dans les sphères de contestation. Basée sur divers travaux théoriques d’analyse des politiques étrangères, la littérature sur la religion et les relations internationales, ainsi que les mouvements sociaux transnationaux, ce travail note la coexistence de divers modèles de diplomatie au sein des Frères musulmans : une diplomatie de l’organisation aux objectifs précis, une diplomatie transnationale au sein des réseaux islamistes dans lesquels réside un réservoir de solidarité et de mobilisation, ainsi qu’une diplomatie intersociale qui est l’œuvre d’entrepreneurs diffus. L’étude de la diplomatie des Frères musulmans nous enseigne que le système international et l’ordre régional, par leurs agendas, leurs normes et pratiques, détiennent un formidable pouvoir de socialisation des acteurs contestataires. Il ne s’agit pas cependant de nier l’agence de tels acteurs qui peuvent faire le choix d’adapter leur répertoire d’action et faire preuve de flexibilité idéologique. En effet, ce travail constate les capacités d’adaptation d’un mouvement au référentiel religieux à l’instar des Frères musulmans d’Egypte.

  • Titre traduit

    The Diplomacy of Egypt’s Muslim Brotherhood : socialization, politicization and nationalization


  • Résumé

    This thesis demonstrates that Egypt’s Muslim Brotherhood did not only elaborate a vision for the conduct of international and transnational relations, but was also able to produce a diplomacy. The model of differentiated relations developed by the Brothers in terms of solidarity-contestation was constantly revised, at least when it was put to action, given the obstacles that appeared in the spheres of solidarity, but also the opportunities that emerged in the spheres of contestation. Based on the contributions of the foreign policy analysis subfield, the literature on religion and international relations as well as transnational social movements, this work notes the coexistence of various models of diplomacy of the Muslim Brotherhood: a diplomacy of the organization with specific objectives, a transnational diplomacy within Islamist networks where resides a reservoir of solidarity and mobilization, in addition to intersocial diplomacy which is the work of diffuse entrepreneurs. The study of the diplomacy of the Muslim Brotherhood informs us about the formidable power of socialization of the international system and the regional order, through their agendas, their norms and practices. However, such a conclusion shouldn’t lead us to ignore the power of agency of actors who can choose to adapt their repertoire of action and exhibit ideological flexibility. Indeed, this study notes the capacity of adaptation of a movement with a religious referential such as the Muslim Brotherhood of Egypt.