Vaincre l'abstraction. Théorie de la connaissance et théorie de la pensée au début du vingtième siècle (Husserl, Bergson, Cassirer, Heidegger)

par Diego Company

Projet de thèse en Philosophie politique et éthique

Sous la direction de Philippe Grosos.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de École doctorale Lettres, pensée, arts et histoire (Poitiers ; 2009-2018) depuis le 04-10-2013 .


  • Résumé

    Notre projet s'inscrit dans le vaste domaine de l'histoire de la philosophie. La période que nous nous proposons de traiter ici à travers l'étude comparée de quatre auteurs est essentiellement la première moitié du XXe siècle. Il s'agit d'une période significative et féconde pour le développement des concepts de pensée vivante et de pensée abstraite, et les auteurs chez qui nous entendons les considérer, Edmund Husserl (1859-1938), Henri Bergson (1859-1941), Ernst Cassirer 1874-1945) et Martin Heidegger (1889-1976), nous semblent manifester de façon exemplaire ce que cette époque a pu nourrir de préoccupations et de reflexions autour de la question. Au centre de notre problématique, nous aimerions suivre l'articulation et l'évolution des concepts de pensée vivante et de pensée abstraite, en tant qu'ils traduisent conjointement une crise de la foi immédiate et irréfléchie dans la pensée strictement rationnelle, et la quête d'une sortie de l'abstraction. Il s'agit donc tout d'abord de saisir et de décrire le mouvement unitaire sous-jacent à la critique philosophique, puis au rejet d'une pensée jugée stérile et unilatérale, tels qu'ils apparaissent avec une réelle insistance dans le cadre historique donné. Lorsqu'elle se donne explicitement, cette prise de conscience de l'insuffisance d'une pensée abstraite est toujours solidaire d'une critique de la rationalité, autant métaphysique que scientifique. Elle cherche en divers sens, suite à cette critique, une transformation de la pensée philosophique dans la quête d'un retour à une pensée plus immédiatement présente à la réalité de son objet. La lutte menée par les auteurs considérés, dans l'exercice de leur propre pensée philosophique, en réponse aux dangers de la pensée abstraite , manifeste la quête d'un renouvellement de la pensée, qui se confond avec celle de la restauration d'un accès sûr au réel.


  • Pas de résumé disponible.