La communication de la prise en charge IVG en Droit comparé - Un regard à travers l'Europe

par Eva Bieronski

Projet de thèse en Droit comparé

Sous la direction de Catherine Puigelier et de Françoise Bousez.

Thèses en préparation à Paris 2 , dans le cadre de École doctorale de droit privé (Paris) depuis le 17-12-2013 .


  • Résumé

    Afin de poursuivre les réflexions du mémoire de M2 Droit de la Santé, je propose de reprendre l’essence de la problématique, c’est-à-dire l’analyse des stratégies de prise en charge de l’IVG par les politiques de santé publique afin de dépasser la vision médiacentrique des problèmes publics. Pour ce projet de thèse, j’entends examiner la question de l’objectivisation et de la mesure des phénomènes des « manquements au soin IVG », à travers les notions juridiques de déclaration et de communication externe (les procédures et les politiques de santé mises en œuvre), puis d’en analyser les conséquences en termes de communication interne (le vécu soignant/soignée). Pourquoi la patiente laisse-t-elle choir, si souvent, son droit à engager la responsabilité du corps médical ? Comment les fautes médicales sont-elles communiquées au sein des établissements publics et auprès des politiques de santé ? Quelles stratégies en Europe, visant à faire connaître les manquements au Droit à l’IVG, pourraient permettre d’améliorer la prise en charge des femmes ?


  • Pas de résumé disponible.