La réception de la laïcité par les traditionalistes français depuis Vatican II

par Carole Chretien

Projet de thèse en Histoire des religions et anthropologie religieuse

Sous la direction de Philippe Portier.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Groupe sociétés, religions, laïcités (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 31-08-2018 .


  • Résumé

    Le traditionalisme catholique français est profondément lié aux réformes de la période post-Vatican II. Ces réformes peuvent amener les traditionalistes à se positionner, voire même à se mobiliser, pour préserver leur système de valeurs. La laïcité pèse directement sur les questions doctrinales, ainsi différentes tendances existent, avec des conceptions différentes de ce que doit être la laïcité française et donc la place de l'Église catholique dans ce régime de laïcité, notamment aux yeux des traditionalistes. Jusqu'à la fin des années 1990, la diffusion des idées traditionalistes s'effectue principalement à travers le biais d'associations, de bulletins et de journaux, mais les années 2000 voient l'émergence d'une nouvelle forme de communication et d'échange qui s'organise autour des sites internet, blogs et réseaux sociaux. La présentation des traditionalistes et de leurs relations à la laïcité française permettra de comprendre les évolutions issues de Vatican II et les nouveaux enjeux autour de la question de la laïcité pour les catholiques traditionalistes. Les moyens utilisés (médias, publications,...) et les stratégies mises en place par ces derniers pour marquer leur opposition seront ensuite recensés et analysés, ainsi que les alliances, politiques ou religieuses, qu'ils ont pu entraîner. Ces nouvelles alliances permettent alors d'appréhender les reconfigurations du traditionalisme français quant à leur réception de la laïcité.

  • Titre traduit

    The reception of secularism by French traditionalists since Vatican II


  • Résumé

    French traditionalism is deeply linked to the reforms of the post-Vatican II period. These reforms can lead the traditionalists to position themselves, or even to mobilize, to preserve their value system. Secularism weighs on doctrinal questions and various trends exist, with different conceptions of what French secularity should be and of what the place of the Catholic Church in this regime of secularism should be, especially according to the traditionalists. Until the end of the 1990s, the spread of traditionalist ideas was mainly through religious charities, newsletters and newspapers, but the 2000s saw the emergence of a new form of communication and exchange that is organized around websites, blogs and social networks. The organization of traditionalists and their relations to French secularism will make it possible to understand the evolutions stemming from Vatican II and the new issues around the question of secularism for traditionalist Catholics. The means (media, publications, ...) and the strategies they have used to mark their opposition will then be identified and analyzed, as well as the alliances, political or religious, that they may have led. These new alliances make it possible to tackle the reconfigurations of French traditionalism in the face of secularism, while asking the question of the unity of these traditionalists in the face of secularism.