Expertise du fait religieux en Russie: discours, réseaux, influences

par Kristina Kovalskaya

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Philippe Portier.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec Groupe sociétés, religions, laïcités (laboratoire) et de École pratique des hautes études (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Cette étude analysera les discours des experts du fait religieux en Russie depuis 1991 et leur rôle dans l'évolution des pratiques et des identités religieuses sur l'exemple de l'orthodoxie et de l'islam. La Russie post-soviétique est un terrain exceptionnel pour l'étude des liens entre les chercheurs académiques et les religions. La transition de l'athéisme scientifique vers la laicité au sein du renouveau religieux islamique et orthodoxe a été accompagnée par les changements de la législation et du discours public. L'Ėglise orthodoxe a repris une position d'une église dominante, et l'islam a reçu des connotations bien négatives liées à l'extrémisme religieux. A travers l'étude des textes écrits et oraux produits par les experts, l'analyse prosopographique, les enquêtes auprès des experts et des pratiquants, nous étudierons comment se produit la connaissance académique des faits religieux, mais aussi comment fonctionne la prise des décisions vis-à-vis aux faits religieux.

  • Titre traduit

    Expertise of religion in Russia: discourses, professional nets, influences


  • Résumé

    This study analyzes the discourse of experts on religion in Russia since 1991 and their role in the evolution of religious practices and identities on the example of orthodoxy and Islam. Post-Soviet Russia is an exceptional field for studying the links between academic researchers and religions. The transition from scientific atheism to secularism within the Islamic and Orthodox religious revival has been accompanied by changes in legislation and public discourse. The Orthodox Church has taken up a position of a dominant church, and Islam has received very negative connotations related to religious extremism. Through the study of written and oral texts produced by experts, prosopographic analysis, interviews with experts and believers, we will study how the academic knowledge of religious facts is produced, but also how decision-making to religious facts is realised.