Crise des migrants, crises nationales ? L'aide aux réfugiés sous le prisme des politiques publiques : les différences entre administrations nationales et locales au quotidien

par Ali Khoury

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Olivier Ihl.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de l'homme, du Politique et du Territoire , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherche sur la Diplomatie, l'Administration Publique et le Politique (laboratoire) et de Sciences Po Recherche (equipe de recherche) depuis le 01-12-2016 .


  • Résumé

    Les conséquences directes des nombreux bouleversements géopolitiques mondiaux et l'extension des zones de conflits dans le monde furent notamment cet intense flux migratoire, que connait l'Europe ces dernières années. Devant ces obligations morales et juridiques d'aider ces populations réfugiées, quelles réponses sont apportées à cette crise ? Et quelles sont les différences entre les actions entreprises par les administrations nationales et locales au quotidien ? Comme pour l'ensemble des gouvernements concernés par cette crise des migrants, la France doit concilier la gestion de cette question avec de nombreux impératifs, qu'il convient de mettre en lumière, en examinant cette complexité géopolitique et ces obstacles multiples, qui font que la volonté politique d'aide aux réfugiés est déchirée par des intérêts dissemblables. Les politiques publiques d'aide aux réfugiés sont nombreuses, à l'image du droit d'asile, de l'accord de subventions, de soins médicaux ou de logements, mais sont-elles adaptées ? En France, la gestion de cette crise migratoire est organisée selon des strates administratives et territoriales, conformément au fonctionnement administratif français habituel, mais qui peut, selon l'urgence et les différents types de situation, être inadapté. La répartition calculée des migrants, l'instauration de grilles de traitement des demandes d'asiles, ou d'une liste de pays sûrs montrent que l'Etat déploie des solutions administratives à un problème humanitaire. L'intérêt de ce sujet est donc de comprendre pourquoi, et d'en analyser l'efficacité et les conséquences induites, tant positives que négatives.

  • Titre traduit

    Migrants Crisis, national crises? Assistance to refugees through the lens of public policies: the differences between national and local administrations on a daily basis


  • Résumé

    The direct consequences of major global geopolitical changes and the extension of conflict zones around the world have been, among other things, this intense migrations in Europe in recent years. Responding to these moral and legal obligations to help refugees, what solutions are brought to this crisis? And what are the differences between the actions taken by national and local administrations on a daily basis? Like all governments concerned by this migrant crisis, France must deal with this issue with many imperatives, which must be explained by analyzing this geopolitical complexity and all other many obstacles, which make the political will to help refugees torn by dissimilar interests. Public policies for assistance to refugees already exist in France, such as the right of asylum, subsidies, medical care or housing, but are they adapted? The french management of this migratory crisis is organized according to administrative and territorial strata, in accordance with the usual french administrative function, but which, depending on the urgency and the different types of situation, can be inadequate. The calculated distribution of migrants, the introduction of asylum processing grids or a list of safe countries shows that the State is deploying administrative solutions to a humanitarian problem. The interest of this subject is therefore to understand why, and to analyze its effectiveness and the consequences induced, both positive and negative ones.