Bettino Ricasoli politico nell'Italia unita (1861-1880)

par Christian Satto

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Gilles Pécout et de Daniele Menozzi.

Soutenue le 03-03-2018

à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec Scuola normale superiore (Pise, Italie) , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec École pratique des hautes études (Paris) (Établissement de préparation de la thèse) et de Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Claude Waquet.

Le jury était composé de Gilles Pécout, Daniele Menozzi, Jean-Claude Waquet, Mauro Moretti, Jean-François Chanet, Marina Tesoro.

Les rapporteurs étaient Nicolas Bourguinat, Mauro Moretti.

  • Titre traduit

    Bettino Ricasoli homme politique dans le Royaume d'Italie (1861-1880)


  • Résumé

    L'analyse de l'action politique de Bettino Ricasoli (1809-1880) au lendemain de l'unité italienne, notamment en tant que Président du conseil des ministres (1861-62 et 1866-67), aide à mieux comprendre quelques-uns des moments décisifs du processus de construction de l'État et de la nation après 1861 en Italie. En ces deux occasions, en effet, l'homme d'État florentin dû affronter une série de défis considérables, dont le problème de la stabilité du cabinet et de ses rapports avec la Couronne, les rapports entre l’État et l’Église et entre la religion catholique et la société civile, les relations internationales, en particulier avec la France de Napoléon III, la création d'un système administratif unitaire et l'achèvement de l'unité politique et territoriale du nouvel État. Les réponses données par Ricasoli à ces problèmes constituent les éléments fondamentaux permettant de le situer dans le cadre de l'Italie libérale et de la « Droite historique », appelée à gouverner le Royaume après la mort de Cavour, dont l’homme politique toscan, soulignons-le, fut le premier successeur.

  • Titre traduit

    Bettino Ricasoli statesman in the Kingdom of Italy (1861-1880)


  • Résumé

    The analysis of Bettino Ricasoli’s (1809-1880) political action after the Risorgimento, with particular attention to his role as Prime Minister (1861-62 and 1866-67), is interesting to understand some of the turning points in the construction of State and Nation in Italy. On both occasions, indeed, the Florentine statesman dealt with a number of important issues, including the problem of the Executive’s stability and its relationship with the Crown; the relationship between Church and State and between religion and society; relations with France; the establishment of a unitary administrative system; and the completion of the new state’s political and territorial unity. His answers to these problems are essential to contextualize his figure within Liberal Italy and the Historical Right, the political movement which was to lay the foundations of the new unitary state after Cavour’s death, whose first successor was Ricasoli.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 28-06-2020


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PSL. EPHE. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.