Transformation des systèmes bovins laitiers en Indonésie : évaluation de la durabilité et des trajectoires des exploitations

par Pria Sembada

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Charles-Henri Moulin et de Guillaume Duteurtre.


  • Résumé

    En Indonésie, la croissance économique rapide et la sensibilisation à la consommation d'aliments nutritifs sont des facteurs importants qui stimulent la consommation d'aliments d'origine animale, y compris laitiers.Le PIB de l'élevage a ainsi augmenté de plus de 56% entre 2011 et 2015. Même si elle reste relativement faible par rapport aux autres pays d'Asie du Sud-Est, la demande de produits laitiers n’est pas couverte par la production nationale. Celle-ci ne représentait qu'environ 835 000 tonnes en 2015, produites principalement par des petites exploitations familiales.Les petites exploitations représentent la grande majorité des fermes laitières en Indonésie. Avec seulement 4 vaches et moins de 1 ha de terres cultivées par ménage en moyenne, les activités laitières jouent un rôle important dans la sécurisation des moyens de subsistance de ces petites exploitations. Cependant, ces fermes font face à plusieurs contraintes qui empêchent leur durabilité. Dans ce contexte, nous souhaitions rechercher «dans quelle mesure les petites exploitations laitières peuvent-elles être plus durables ?».Notre approche visait à évaluer la durabilité des petites exploitations et à apprécier la dynamique et les changements dans les systèmes de production laitière dans la province de Java Ouest. La première phase (2014) consistait à identifier le rôle d'un projet de développement laitier local et les besoins des fermes laitières. Nous avons recueilli des données auprès de 61 fermes à travers une enquête formelle et auprès de la coopérative laitière. La deuxième phase (2015-2016) consistait à évaluer la durabilité des petites exploitations familiales. Après une revue de bibliographie, nous avons mené des entretiens avec des experts et des acteurs locaux (chercheurs, experts, gouvernement, coopérative, ONG, agriculteurs) afin de proposer six indicateurs de durabilité. Nous avons ensuite mené une enquête formelle auprès de 355 agriculteurs, ce qui nous a permis de quantifier ces indicateurs. La troisième phase (2016-2017) consistait à comprendre la dynamique des systèmes de production laitière. Sur la base des résultats de l'enquête formelle de 355 agriculteurs, nous avons construit une typologie agricole et caractérisé chaque type de fermes. Nous avons ensuite sélectionné 20 fermes qui représentaient chaque type de ferme pour des entretiens approfondis afin de comprendre leurs trajectoires.Nous voulons souligner 3 résultats principaux. Nous montrons l'importance de fournir des formations et un soutien technique pour le développement des moyens de subsistance des agriculteurs. Nous notons que le niveau de capital et la diversification des activités à la ferme jouent un rôle important dans la durabilité des exploitations agricoles. Enfin, si les systèmes mixtes agriculture-élevage restent stables en termes de production laitière, les exploitations spécialisées disposant d'une dotation en capital plus importante ont rapidement augmenté leur taille de troupeau.En conclusion, les agriculteurs ayant une activité diversifiée affichent de meilleures performances en matière de durabilité, mais leur contribution à la production nationale augmente plus lentement. Les fermes spécialisées pourraient jouer un rôle clé pour soutenir la production nationale en raison de l'augmentation rapide du cheptel laitier. Néanmoins, dans une politique de développement laitier il ne serait pas pertinent de se concentrer uniquement sur ces exploitations spécialisées. En raison de leur nombre élevé, les petites exploitations jouent un rôle important dans la réduction de la pauvreté, la création d'emploi, l'alimentation et la fourniture d'un marché national. À l'avenir, les politiques laitières devraient mettre davantage l'accent sur les formations et les programmes de crédit des petits exploitants et fournir des stratégies pertinentes tenant compte du type de ferme, du modèle de durabilité, des trajectoires agricoles afin d'assurer un développement durable.

  • Titre traduit

    Transformation of dairy production systems in Indonesia : assessing sustainability and long term trajectories of farms


  • Résumé

    In Indonesia, rapid economic growth and awareness to consume nutritious food boost animal source foods, consumption, including dairy. As consequence, GDP from livestock sub-sector shows an enhancement to more than 56 percent during five years (2011-2015). Even though, it remains relatively low compared to other South East Asian countries, the demand of dairy products could not be covered by national production. The national production accounted for only around 835.000 tons in 2015 which is produced mostly by smallholder farms.Smallholder farms represent the vast majority of dairy cattle farms in Indonesia. With only 4 cows and less than 1 ha of cultivated land per household on average, dairy activities play an important role in securing the livelihoods of those smallholder farms. However, those farms face several constraints that preclude their sustainability. In that context, we wanted to research “in what condition smallholder dairy farms are more sustainable”.Our approach aimed at evaluating the sustainability of smallholder farms and assessing the dynamics and changes in milk production systems, in West Java Province. The first phase of our study (2014) was to identify the role of a local dairy development project and the needs of the dairy farms. We collected data from 61 farms through formal survey and from milk cooperative The second phase (2015-2016) was to evaluate the sustainability of smallholder dairy farms. After an extensive literature review, we carried out in-depth interviews with experts and local stakeholders (researchers, lecturers, government, cooperative, NGO, farmers) in order to propose six main indicators of sustainability scoring from 0 to 100. We then conducted a formal survey of 355 farmers that allowed us to quantify those indicators. The third phase (2016-2017) was to understand the dynamics of dairy farming systems. Based on the results of the formal survey of 355 farmers, we built a farm typology and characterized each type of farm. We then selected 20 farms which represented each type of farm for in-depth interviews to understand their farm trajectories.From our study, we want to underline 3 main results. First, we show the importance of providing trainings and technical support for the development of farmers’ livelihoods. Second, we note that the level of capital and the diversification of the activities on farm both play important roles in the sustainability of the farms. Third, if mixed crop-livestock systems remain stable in terms of milk production, specialized farms with higher capital endowment increased their herd size rapidly.To conclude, farmers with diversified activity show better sustainability performances than specialized ones, but their contribution to national production increases more slowly. Specialized farm might play a key role to support national production due to rapid increase of the dairy herd. Nevertheless, in a dairy development policy to supply national market, to focus only on those specialized farms could not be relevant. Due to the high number, small-scale farms are important to reducing poverty, to opening job opportunity, to ensuring nutrition and to providing national market. In the future, dairy policies should give more emphasis to smallholders’ trainings and credit programs and to provide relevant strategies considering the farm type, the sustainability pattern, the farm trajectories in order to have sustainable development.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.