La responsabilité sociale des PME dans la chaîne logistique

par Rébecca Stekelorum

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Jean-Marie Courrent.

Soutenue le 11-07-2018

à Montpellier , dans le cadre de EDEG - Economie Gestion , en partenariat avec Montpellier Research in Management (laboratoire) .

Le président du jury était Laure Lavorata.

Le jury était composé de Jean-Marie Courrent, Laure Lavorata, Sandrine Berger-Douce, Gilles Paché, Olivier Torrès.

Les rapporteurs étaient Sandrine Berger-Douce, Gilles Paché.


  • Résumé

    La littérature a porté une attention croissante à la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) et à la gestion de la chaîne logistique (GCL). Cependant, peu de recherches ont été menées de la perspective de la PME. Ainsi, l’objectif de cette recherche est de mieux comprendre l’engagement de la PME dans des pratiques de responsabilité sociale au sein de sa chaîne logistique. Cette thèse, à travers trois articles, examine la question suivante : Comment la PME adopte-t-elle des pratiques RSE sous la pression des clients et des fournisseurs, et étend-t-elle ses pratiques RSE dans sa chaîne logistique ? Dans le premier chapitre, nous montrons en utilisant une approche de modélisation par équation structurelle et des données recueillies auprès de 273 PME, que les pressions institutionnelles exercées par les partenaires de la chaîne logistique influencent différemment le niveau de pratiques de RSE dans les PME. L’étude démontre notamment que les pressions coercitives n’ont pas d’influence significative sur les pratiques RSE, alors que les pressions mimétiques et normatives influencent de manière positive et significative le niveau des pratiques RSE. Par ailleurs, l’influence positive des pressions normatives sur les pratiques RSE est plus forte pour les PME situées en aval de leur chaîne logistique tandis que les PME situées en amont sont sensibles aux pressions mimétiques sur leurs pratiques environnementales, de ressources humaines et commerciales. Dans le deuxième chapitre, notre étude révèle à travers des études de cas de six triades de PME, que les PME utilisent des capacités de « co-évolution » ou de «contrôle réflexif» pour étendre la RSE au fournisseur de premier rang, tandis qu’elles utilisent la «délégation active», les capacités de «re-conceptualisation de la chaîne logistique» ou l'approche «don’t bother» pour étendre la RSE au fournisseur de second-rang. Enfin, le troisième chapitre indique à travers une revue systématique de la littérature que les PME peuvent jouer quatre rôles dans la mise en place de pratiques RSE dans la chaîne logistique : adoptant, bloqueur, générateur ou transmetteur. Nous avons également identifié les caractéristiques des PME et les facteurs de contingence liés aux différents rôles des PME. Par cette thèse, nous enrichissons la littérature en montrant la diversité des pressions auxquelles sont soumises les PME dans leur chaîne logistique, les mécanismes qu’elles utilisent pour étendre leurs pratiques RSE au-delà du fournisseur de premier-rang, et le rôle crucial qu’elles jouent dans la mise en place d’une chaîne logistique durable.

  • Titre traduit

    Corporate social responsibility of SMEs in the supply chain


  • Résumé

    Recent years have seen a considerable increase in the literature concerning the separate areas of Corporate Social Responsibility (CSR) and Supply Chain Management (SCM). However, little scholarly attention has been paid on the link between the two from a small and-medium sized enterprise (SME) perspective Therefore, this research aims to provide a better understanding of the engagement of SMEs in CSR practices in their supply chains. This thesis, through three articles, investigates the following research question : How does the SME adopt CSR practices through suppliers and customers pressures and extend its practices in the supply chain ?In the first chapter, using a structural equation modeling approach and data collected from 273 SMEs, our findings indicate that institutional pressures exerted by supply chain partners influence differently the level of CSR practices in SMEs. Notably, the study demonstrates that coercive pressures have no significant influence on CSR practices, whereas mimetic and normative pressures influence positively and significantly the level of CSR practices. Furthermore, the positive influence of normative pressures on CSR practices is stronger for SMEs situated downstream in their supply chain, whereas SMEs in further upstream positions are those which are sensitive to mimetic pressures for their environmental, human resources and marketplace practices.In the second chapter, based on a multiple-case study examining six triadic relationships, our study reveals that SMEs use “co-evolving” or “reflexive control” capabilities to extend CSR to the SME first-tier supplier. The findings reveal that, in contrast, SMEs use “active delegation”, “supply chain re-conceptualization” capabilities or a “don’t bother” approach to extend CSR to the SME second-tier supplier.Finally, the third chapter indicates using a systematic literature review that SMEs can undertake four roles in implementing CSR in the supply chain. We also identify the SMEs characteristics and the contingency factors that are related to the different roles of SMEs.This thesis contributes to fill the gap in literature by demonstrating the variety of pressures SMEs face in their supply chain, the mechanisms they use to extend CSR beyond the first-tier supplier, and the crucial role they play in the development of a sustainable supply chain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.