Le français émergent en Algérie : étude linguistique sur les processus de création des néologismes dans la presse algérienne

par Karima Ghazali

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Agnès Steuckardt.

Le président du jury était Abdenbi Lachkar.

Les rapporteurs étaient Jean-François Sablayrolles, Micaela Rossi.


  • Résumé

    L’innovation linguistique du français est largement pratiquée dans les discours journalistiques en Algérie. En partant de la typologie des formations de mots nouveaux proposée par Jean François Sablayrolles, nous menons une analyse comparative entre les néologismes des chroniques journalistiques « Tranche de vie » (Le Quotidien d’Oran) et « Pousse avec eux » (Le Soir d’Algérie). Les résultats obtenus permettent de confirmer que le processus néologique touche des unités de différentes catégories, sans exception, mais plus particulièrement les noms. L’auteur de « Pousse avec eux » produit des néologismes nominaux, formés principalement par dérivation et par composition, en lien avec des sujets politiques. L’auteur de la chronique « Tranche de vie » produit des néologismes par des procédés variés, notamment par hybridation entre français et arabe, et en lien avec des réalités sociales : il crée ainsi par « compocation » la série samedhan, dimandhan, lundhan, mardhan, mercredhan, jeudhan, vendredhan, pour désigner les jours de la semaine pendant la période du ramadhan. Le chroniqueur tire parti de la situation de contact de langue pour opérer un métissage linguistique et culturel. L’étude montre, par ailleurs, que la production ou la (ré)utilisation des néologismes ne dépend pas forcément du besoin des journalistes de désigner des nouvelles réalités. Certaines lexies néologiques font référence à des objets déjà existants. Leur création peut résulter d’autres facteurs à savoir : la position du locuteur, le maniement de la langue et les pressions contribuant au non-respect du code. Dans nos corpus, la néologie linguistique paraît fonctionner comme un outil linguistique dont l’usage est intentionnel : elle vise à diverses fins argumentatives que l’on peut résumer dans la volonté des journalistes de persuader le lectorat, en établissant une connivence par la familiarité et l’humour. Le genre de la chronique, qui permet de s’affranchir momentanément des barrières normatives, est ainsi un lieu privilégié de la création néologique.

  • Titre traduit

    The emerging French in Algeria : linguistic study of the processes of creation of neologisms in Algerian press


  • Résumé

    The linguistic innovation of French is widely practiced in journalistic discourse in Algeria. On the basis of the typology of new word formations proposed by Jean-François Sablayrolles, we conduct a comparative analysis between the neologisms of the journalistic chronicles « Tranche de vie » (Le Quotidien d’Oran) and « Pousse avec eux » (Le Soir d’Algérie). The got results make it possible to confirm that the neological process touches units of various categories, without exception, but more particularly names. The author of « Pousse avec eux » produces nominal neologisms, formed mainly by derivation and composition, in connection with political subjects. The author of the chronicle « Tranche de vie » produces neologisms by various processes, in particular by hybridization between French and Arabic language, and in connection with social realities: he creates by "compocation" the series samedhan, dimandhan, lundhan, mardhan, mercredhan, jeudhan, vendredhan to designate the days of the week during the period of Ramadhan. The chronicler takes advantage of the situation of contact of language to operate a linguistic and cultural hybridization. The study show, in addition, that the production or the (Re) use of the neologisms does not depend inevitably on the need for the journalists to indicate new realities. Certain neologism refers to already existing objects. They can be with other factors namely: the position of the speaker, handling of the language and pressures contributing to the non-observance of the code. In our corpus, the linguistic neology seems to function as a linguistic tool whose use is intentional: it aims at various argumentative ends that can be summarized in the will of the journalists to persuade the readership, by establishing connivance by the familiarity and humor. The genre of the chronicle, which makes it possible to free itself temporarily from the normative barriers, is thus a privileged place of the neological creation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.