Implication des biomarqueurs NTRK2 et CHI3L1 dans la nouvelle classification histo-moléculaire des gliomes

par Elise Deluche Mouricout

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la sante

Sous la direction de Fabrice Lalloué et de Karine Faucher.

Le président du jury était Norbert Bakalara.

Le jury était composé de Hugues Loiseau, Barbara Bessette.

Les rapporteurs étaient Norbert Bakalara, Maxime Lehmann.


  • Résumé

    Les gliomes, tumeurs cérébrales primaires du système nerveux central, sont souvent de pronostic défavorable, d'autant plus que l'absence de critères indiscutables pour les identifier rend leur diagnostic et leur prise en charge particulièrement difficiles. L’analyse conjointe, d’une cohorte française de 64 patients porteurs de gliomes et d’une cohorte internationale de 671 patients issus du TCGA, a permis de mettre en évidence deux groupes pronostiques constitués par un panel d’expression différentielle de 26 gènes (p = 0,007). Cette stratification en deux groupes pronostiques a été confirmée quels que soient le grade et le groupe moléculaire de la tumeur (p < 0,0001). Nous avons établi une nouvelle stratégie diagnostique à partir de la classification moléculaire des gliomes en intégrant deux biomarqueurs pronostiques CHI3L1 et NTRK2. L’analyse multivariée confirme que ces biomarqueurs sont indépendants du statut IDH et du grade tumoral. Si nous avons mis en évidence par l’analyse protéique de CHI3L1 une concordance avec les transcrits, les résultats divergent pour TrkB. Ainsi, une expression élevée de TrkB et son corécepteur p75NTR serait liée à l’agressivité tumorale indépendamment du statut IDH. Enfin, TrkB et p75NTR sont présents aussi bien dans les exosomes issus du plasma de témoins sains et de patients atteints de gliomes mais leur expression augmente en fonction de l’agressivité de la tumeur

  • Titre traduit

    Implication of two biomarkers NTRK2 and CHI3L1 in the new histo-molecular classification of gliomas


  • Résumé

    Gliomas, primary brain tumours of the central nervous system, are often of poor prognosis.The absence of clear criteria to identify them makes their diagnosis and management particularly difficult. The combined analysis of a cohort of 64 glioma patients and an international cohort of 671 patients from the TCGA revealed two prognostic groups of a differential expression panel of 26 genes (p = 0.007). This stratification into two prognostic groups was confirmed independently of the grade and molecular group of the tumor (p <0.0001). We have established a new diagnostic strategy based on the molecular classification of gliomas by integrating two prognostic biomarkers CHI3L1 and NTRK2. Multivariate analysis confirms that these biomarkers are independent of IDH status and tumor grade.While we have demonstrated by the protein analysis of CHI3L1 concordance with the transcripts, the results are different for TrkB. Therefore, a high expression of TrkB and its p75NTR co-receptor would be associated with tumor aggressiveness regardless of IDH status. Lastly, TrkB and p75NTR are present in exosomes from plasma of healthy controls and glioma patients, but their expression increases with the aggressiveness of tumor.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.