Vers l'acquisition de la morphosyntaxe du français chez les lycéens nairobiens : perspectives sociolinguistiques et didactiques

par Francis Gitonga Ndungu

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Georges Daniel Véronique.

Le président du jury était Claude Springer.

Les rapporteurs étaient Jérémi Sauvage, Bruno Maurer.


  • Résumé

    Cette recherche pseudo-longitudinale privilégiant une approche sociolinguistique et didactique s’inscrit dans le domaine du développement de l’interlangue à travers l’analyse des erreurs morphosyntaxiques du français. Notre public s’est compose des lycéens kenyans anglophones. Cela a été effectué au sein de la capitale du Kenya, Nairobi et de sa banlieue. Les entretiens sur le terrain comprenant des exercices descriptifs et conversationnels à l’oral et à l’écrit, ont mené à la description, l’analyse et l’étiologie des erreurs morphosyntaxiques en français langue étrangère (désormais FLE) dans les productions des apprenants dans un contexte lycéen. L’analyse de ce corpus écrit et oral a révélé les erreurs morphosyntaxiques écrites et orales en français les plus récurrentes ainsi que leurs causes chez les lycéens kenyans. Ce travail s’achève par l’élaboration de propositions didactiques à l’écrit et à l’oral présentant des pistes de réflexion sur la remédiation des erreurs morphosyntaxiques des lycéens kenyans.

  • Titre traduit

    The acquisition of French morphosyntax amongst Kenya high school students : sociolinguistic and didactic perspectives


  • Résumé

    This research favoring a sociolinguistic and didactic approach is based on the development of interlanguage through the analysis of morphosyntactical errors in French by English speaking Kenyan high school students in Nairobi and its suburbs. Field research composed of descriptive and conversational oral and written exercises in French as a foreign language was carried out on selected high school students. This paved way to the description and analysis of morphosyntactical errors in French. The analysis of the written and oral corpus helped to identify the most recurrent morphosyntactical and written errors in French, as well as their etiology. This pseudo-longitudinal research culminated in suggested written and oral didactical activities aimed at the correction of these morphosyntactical errors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.