Le pharmakon-aliment et son réseau trophique dans les rituels thérapeutiques de la Mésoamérique : l'exemple de la limpia dans le centre du Mexique

par Elisabeth Motte-Florac

Thèse de doctorat en Anthropologie

Sous la direction de Isabelle Bianquis-Gasser.

Soutenue le 15-12-2017

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018) , en partenariat avec L'Équipe Alimentation (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Joël Candau.

Le jury était composé de Danièle Dehouve, Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca.

Les rapporteurs étaient Joël Candau, Sophie Chave-Dartoen.


  • Résumé

    Les pharmakons-aliments (aliments utilisés en thérapeutique sans être administrés selon les modes de la médecine conventionnelle) ont été ignorés des recherches en anthropologie de l’alimentation comme en ethnopharmacologie. Ils font l’objet de cette étude qui porte sur les rituels thérapeutiques de la zone Centre de la Mésoamérique, et plus particulièrement la limpia. Une étude anthropo-sémiologique des actes de cette pratique thérapeutique montre que ces aliments sont essentiellement utilisés dans deux métaséquences du rituel, qui correspondent à l’intervention du thérapeute sur le patient d’une part, sur son entourage d’autre part : l’acte fondamental réalisé avec un/des agent/s nettoyant/s et les offrandes aux entités non-ordinaires responsables de l’affection. Une recherche synchronique et diachronique est menée sur ces aliments particuliers, sur la place qu’ils occupent dans le rituel thérapeutique, sur les réseaux trophiques dans lesquels ils s’insèrent et sur les raisons de leur évolution au cours des siècles.

  • Titre traduit

    Pharmakon-foods and their food web in Mesoamerican therapeutic rituals : the example of limpia in Central Mexico


  • Résumé

    Pharmakons-foods used in therapeutics without being administered in accordance with established medical practices, have been ignored by research both in the anthropology of food and in ethnopharmacology. They are the matter studied in this exploration of therapeutic rituals in the Central Mesoamerican area, more particularly la limpia. The semiological-anthropological study of the acts which constitute this therapeutic practice shows that these foods are essentially used in two of the ritual’s metasequences, corresponding to the practitioner’s intervention on the patient on one hand and on the surrounding environment on the other: the fundamental act performed using one or several cleansing agents and the offerings to the non-ordinary entities responsible for the affliction. These particular foods are studied in their synchronic and diachronic aspects: the place they occupy in therapeutic rituals, the trophic networks they partake in, and the reasons behind their evolution over the centuries.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.