Acceptabilité de la récupération nutritionnelle ambulatoire chez les enfants de sept ans et plus infectés par le VIH suivis dans douze sites de prise en charge au Sénégal

par Marie Varloteaux

Thèse de doctorat en Biologie Santé

Sous la direction de Philippe Msellati.

Soutenue le 17-11-2017

à Montpellier , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé , en partenariat avec TransVIHMI, UMI 233 IRD (Montpellier) (laboratoire) .

Le président du jury était Nicolas Nagot.

Le jury était composé de Philippe Msellati, Laurent Vidal, Renaud Becquet, Abdoul Magib Cissé, Cécile Cames.

Les rapporteurs étaient Laurent Vidal, Renaud Becquet.


  • Résumé

    La malnutrition est une pathologie récurrente en Afrique, qui touche particulièrement les enfants et adolescents vivant avec le VIH. Le Sénégal a été l’un des premiers pays africains à mettre en œuvre un programme national d’accès aux antirétroviraux à partir de 1998. Néanmoins, comme dans la majorité des pays, la prise en charge pédiatrique a connu un retard par rapport à celle des adultes. La malnutrition et l’infection à VIH agissent en interaction et aggravent le risque de morbidité et de mortalité des enfants. Pour autant, les recommandations internationales se sont surtout intéressées à la prise en charge de la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans. Il existe peu de directives concernant les modalités de récupération nutritionnelle chez les enfants de plus de cinq ans et les adolescents infectés par le VIH.C’est dans ce contexte qu’a été mise en place l’étude Snac’s qui avait pour objectif d’évaluer l’efficacité et l’acceptabilité de la récupération nutritionnelle ambulatoire par l’administration d’Aliments prêts à l’emploi (APE) chez les enfants et adolescents infectés par le vih dans 12 sites de prise en charge à Dakar et dans les régions du Sénégal. Cette thèse a pour objectif d’évaluer, dans le cadre de cette étude 1/l’acceptabilité d’un dispositif innovant d’information des enfants et des parents pour la participation à la recherche 2/ l’acceptabilité de l’intervention de récupération nutritionnelle chez les enfants et adolescents et d’identifier les facteurs et obstacles à cette acceptabilité 3/ l’acceptabilité de l’intervention chez les soignants impliqués dans l’étude.Trois enquêtes ont été menées au cours du projet Snac’s, dans les deux sites de Dakar et les dix sites régionaux auprès des enfants, des parents/tuteurs et des professionnels de santé. Les entretiens avec les enfants en succès ou en échec de traitement de la malnutrition et avec les parents se sont déroulés par focus group. Ils ont concerné 112 enfants au moment de l’inclusion et 71 enfants au moment de la sortie de l’étude. Des entretiens individuels ont concerné 30 professionnels de santé.Le Dispositif standardisé d’information à la recherche (dsir) avait pour intérêt de standardiser et rendre facilement compréhensible l’information des participants. Il a été apprécié par les enfants/adolescents, et par les parents/tuteurs. 68 % des parents/tuteurs et 58 % des enfants/adolescents, ont répondu correctement à au moins 7/8 questions. La notion qui a été la moins bien comprise par les parents/tuteurs et les enfants/adolescents était le droit de quitter l’étude, avec des taux respectifs de réponses correctes de 54 % et 36 %. L’enquête sur l’acceptabilité à permis d’identifier trois déterminants qui peuvent représenter un obstacle à l’adhésion des enfants/adolescents à une prise en charge nutritionnelle ambulatoire à base d’ape : le dégoût des ape, les effets secondaires et la durée de l’attente avant la consultation. Les entretiens avec les équipes soignantes ont mis en évidence les difficultés rencontrées dans la prise en charge du VIH pédiatrique. Les analyses ont montré une bonne acceptabilité de l’intervention, mais une incertitude quant à la possibilité de la pérenniser à la fin du projet.Ce travail a permis d’expérimenter la mise en place du dsir, qui s’avère intéressant même s’il demande à être amélioré. Il a permis de décrire les difficultés et les enjeux de la prise en charge de l’infection à vih pédiatrique notamment en région, qui constituent l’environnement des interventions de récupération nutritionnelle. Les résultats de cette étude montrent que le dispositif de récupération nutritionnelle ambulatoire est acceptable par les principaux acteurs (enfants/adolescents, parents/tuteurs et équipes soignantes), mais que sa pérennisation n’est envisageable qu’avec l’appui et l’engagement des autorités sanitaires, la mise en place d’un approvisionnement régulier en ape et d’un accompagnement, notamment financier, adéquat.

  • Titre traduit

    Acceptability and feasability of outpatient nutritional rehabilitation among HIV-infected children and adolescents in Senegal


  • Résumé

    Malnutrition is a recurrent disease in Africa, particularly affecting children and adolescents living with HIV. Senegal was one of the first African countries to implement a national program for access to antiretrovirals (ISAARV) from 1997. Nevertheless, as in most countries, pediatric in relation to that of adults. Malnutrition and HIV infection interact and increase the risk of child morbidity and mortality. However, international recommendations have focused on the management of malnutrition among children under five years of age. There are few guidelines for nutritional recovery in children over five years of age and adolescents infected with HIV.It was in this context that the Snac's study was set up to evaluate the effectiveness and acceptability of ambulatory nutrition recovery through the administration of Ready-to-Use Foods ) in HIV-infected children and adolescents in 12 treatment sites in Dakar and Senegal. The objective of this thesis is to evaluate, within the framework of this study 1 / the acceptability of an innovative information system for children and parents for participation in research 2 / the acceptability of the recovery intervention nutritional status in children and adolescents and to identify factors and barriers to acceptability 3 / the acceptability of the intervention among the caregivers involved in the study.Three surveys were conducted during the Snac's project at the two sites in Dakar and the ten regional sites for children, parents / caregivers and health professionals. Interviews with children on successful or unsuccessful treatment of malnutrition and with parents were conducted by focus group. They included 112 children at the time of inclusion and 71 children at the time of study exit. Individual interviews were held with 30 healthcare professionals. The quantitative data were processed with SAS and qualitative data using the Dedoose ™ software.Results: The Standardized Information System for Research (dsir) had the advantage of standardizing and making participants' information easily understandable. It was enjoyed by children / teenagers, and by parents / guardians. 68% of parents / guardians and 58% of children / adolescents, correctly answered at least 7/8 questions. The notion that was least well understood by parents / guardians and children / adolescents was the right to leave the study, with respective rates of correct answers of 54% and 36% respectively. The Acceptability Survey identified three determinants that may represent an obstacle to adherence of children / adolescents to ambulatory ape-based nutritional management: ape disgust, adverse effects, and the duration of the waiting period before the consultation. Interviews with healthcare teams highlighted the difficulties encountered in the management of pediatric HIV. The analyzes showed a good acceptability of the intervention, but an uncertainty as to the possibility of perpetuating it at the end of the project.This work allowed us to experiment with the implementation of the desire, which is interesting even if it needs to be improved. It made it possible to describe the difficulties and the stakes of the management of the pediatric hiv infection in particular in the region, which constitute the environment of the interventions of nutritional recovery. The results of this study show that the ambulatory nutritional recovery device is acceptable to the main actors (children / adolescents, parents / caregivers and healthcare teams), but that its sustainability is only possible with the support and commitment health authorities, the establishment of a regular supply in ape and adequate financial and financial support.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.