Le passage du lexique courant à la terminologie de la macroéconomie : faits sémantiques et conceptuels : (étude trilingue arabe - français - anglais)

par Jaber Abualasal

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bruno Paoli.

Soutenue le 03-02-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) .

Le président du jury était Fayza Elqasem.

Le jury était composé de جوزيف ديشي, Xavier Lelubre.

Les rapporteurs étaient Salam Diab Duranton.


  • Résumé

    Dans cette étude trilingue, nous abordons le passage d’un signe linguistique du lexique courant à la terminologie de la macroéconomie. En effet, la sémantique d’un signe linguistique dans le lexique courant et dans la terminologie semble, de prime abord, identique. Cependant, à l'analyse, des différences sémantiques commencent à émerger. Nous proposons des méthodes d’analyse pour relever les traits sémantiques différents d’un signe linguistique quand il passe du lexique courant à la terminologie de la macroéconomie. D'ailleurs, nous avons porté notre attention sur les termes composés de deux éléments. Le traitement commence par l’élément de base selon des catégories et sous-catégories basées sur les traits sémantiques généraux ou sur le domaine d’origine de l’élément de base. De plus, nous divisons les termes composés en fonction de la structure syntaxique. Ainsi, un chapitre est consacré au traitement des termes composés d’un nom et d'un adjectif, et un autre au traitement des termes composés de deux noms. La structure différente des termes composés nous incite à aborder les types de composés différemment. Pour explique cela, nous remarquons que l'élément de base, dans le composé N1-A1, tende à s'associer avec un adjectif de manière préférentielle ou obligatoire. Ainsi, nous adaptons le concept de la « polarisation » pour traiter le comportement du composé N1-A1 où l'élément de base polarise les adjectifs associés. Par contre, le composé N1-N2 subit une sorte de dilution où l'élément de base peut être remplacé par un synonyme sans changer le concept. D'ailleurs, le composé N1-N2 peut changer de structure sans changer le concept. par conséquent, nous employons le terme « dilution » pour décrire ce comportement.D’un autre côté, nous proposons quelques analyses pour comprendre la sémantique de l’état d’annexion en ce qui concerne les termes composés en arabe N1-N2. Pour ce faire, nous remplaçons l’état d’annexion par des tournures prépositionnelles pour expliciter la sémantique de l’état d’annexion. Cela permet aussi d'établir une catégorisation sémantique de l’état d’annexion.

  • Titre traduit

    The passage from the current lexicon to the terminology of macroeconomics : semantic and conceptual facts : (Trilingual studyArabic - French - English)


  • Résumé

    In this trilingual study, we discuss the passage of a linguistic sign from the current lexicon to the terminology of macroeconomics. Indeed, the semantics of a linguistic sign in the current lexicon and in terminology seem, at first sight, identical. Nevertheless, it is only a detailed analysis, semantic differences begin to emerge. We propose methods in order to analyze the different semantic features of a linguistic sign as it passes from the current lexicon to the terminology of macroeconomics.As for compound terms, we only deal with terms composed of two elements. The treatment begins with the base element according to categories and subcategories based on the general semantic features or on the origin of the base element. In addition, we divide the compound terms by using models based on the syntactic structure. Thus, a chapter is devoted to the treatment of compound terms composed of a noun and an adjective and another is dedicated to the treatment of compound terms composed of tow nouns. The different structure of compound terms encourages us to approach them differently. To explain this, we note that the base element, in compound N1-A1, tends to associate with an adjective in a preferential or obligatory way. Thus, we use the concept of "polarization" to deal with the behavior of compound terms N1-A1 where the base element polarizes the associated adjectives. On the other hand, the compound terms N1-N2 undergoes a kind of dilution where the basic element can be replaced by a synonym without changing concept. Moreover, the compound N1-N2 can change its structure without changing its concept. So we use the term "dilution" to describe this behavior.On the other hand, we offer some analysis to understand the semantics of the genitive case regarding the compound terms in Arabic N1-N2. To do this, we replace the genitive case by prepositional phrases to clarify the semantics of the structure of annexation. This also allows making a semantic categorization for the genitive case.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.