Les évolutions des médiations testimoniales dans différents musées de la Résistance : du présentiel à l'audiovisuel

par Geoffroy Gawin

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michèle Gellereau.

Le président du jury était Joëlle Le Marec.

Le jury était composé de Michèle Gellereau, Joëlle Le Marec, Jacques Walter, Alain Lamboux-Durand, Cécile Tardy.

Les rapporteurs étaient Jacques Walter, Alain Lamboux-Durand.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les évolutions des médiations dans les musées de la Résistance, plus particulièrement dans ceux de Bondues, Lyon et Nantua. Elle s'intéresse au passage de pratiques testimoniales présentielles à des pratiques numériques utilisant des enregistrements audiovisuels dřanciens résistants-témoins dans des espaces d'exposition. Elle explore la nature de ce lien entre ces deux types de pratiques. Le questionnement, ancré dans la théorie de la trivialité et axé sur la transmission, porte sur les rapports de présence qu'exercent directement ou indirectement les témoins au cours des transformations des trois musées, qui donnent aujourd'hui à voir des enregistrements de témoignage. Les analyses prennent en compte le retrait progressif des témoins et les modalités d'appropriation des vidéos par les médiateurs, au travers, notamment, de leur éventuelle participation aux captations audiovisuelles et à la conception de dispositifs scéniques. L'ensemble de l'étude, qui comprend aussi l'évaluation de la réception de témoignages présentiels et de certains dispositifs numériques, met en exergue trois ressorts transversaux aux médiations testimoniales présentielles, audiovisuelles, et leur mise en oeuvre : la sensibilité, les figures de résistant et le territoire. Les liens ainsi maintenus au travers des médiations avec les témoins disparus passent par lřappropriation que les médiateurs-témoignaires font des enregistrements. Cette dernière constitue lřun des vecteurs essentiels dans les transmissions de témoignages étudiées, et fait ressortir un enjeu au niveau de la diversité des pratiques des témoignaires dans notre capacité à garder vivante une part de ce qui nous relie aux témoins disparus.

  • Titre traduit

    Evolutions of the testimony mediations in different museums dedicated to the French Resistance : from in-person witnesses to audiovisual devices


  • Résumé

    This research focuses on the evolution of cultural practices of testimonies in three museums dedicated to the French Resistance, situated in the cities of Bondues, Lyon, and Nantua. In the late decade, the last war witnesses who had used to share their memories in-person, coming to the museums, have been gradually ceasing their activities because of their age. This research aims to understand how this emptiness is being filled with new testimonial practices based on audiovisual technologies and how a link is being kept with the witnesses. The study found out that the history of each museum shapes the way how these institutions consider testimonies today. The analysis also revealed the common processes of mediation within the chain that can be defined as : Ŗtestimonial experiences with the in-person witness Ŕ conception of audiovisual mediations with testimonies Ŕ testimonial experiences with audiovisual devicesŗ: sensitivity, figures of Resistance veterans and territories. Thus, the sensitive connection with the former in-person witnesses is being kept through the way how each mediator pursues the video recordings. The way of handling videos appeared to be a major factor in the way of keeping track with the past witnesses and then, in the transmission of testimonies. As a consequence, it highlighted the importance of maintaining the diversity of cultural practices of mediators to preserve a sensitive connection with the past.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.