Méthodes formelles pour l'extraction d'attaques internes des Systèmes d'Information

par Amira Radhouani

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Yves Ledru et de Akram Idani.

Le président du jury était Jacques Julliand.

Le jury était composé de Yves Ledru, Leila Jemni Ben Ayed, Amel Mammar, Amel Borgi, Narjes Ben Rajeb.

Les rapporteurs étaient Yamine Aït-Ameur, Leila Jemni Ben Ayed.


  • Résumé

    La sécurité des Systèmes d’Information (SI) constitue un défi majeur car elle conditionne amplement la future exploitation d’un SI. C’est pourquoi l’étude des vulnérabilités d’un SI dès les phases conceptuelles est cruciale. Il s’agit d’étudier la validation de politiques de sécurité, souvent exprimées par des règles de contrôle d’accès, et d’effectuer des vérifications automatisées sur des modèles afin de garantir une certaine confiance dans le SI avant son opérationnalisation. Notre intérêt porte plus particulièrement sur la détection des vulnérabilités pouvant être exploitées par des utilisateurs internes afin de commettre des attaques, appelées attaques internes, en profitant de leur accès légitime au système. Pour ce faire, nous exploitons des spécifications formelles B générées, par la plateforme B4MSecure, à partir de modèles fonctionnels UML et d’une description Secure UML des règles de contrôle d’accès basées sur les rôles. Ces vulnérabilités étant dues à l’évolution dynamique de l’état fonctionnel du système, nous proposons d’étudier l’atteignabilité des états, dits indésirables, donnant lieu à des attaques potentielles, à partir d’un état normal du système. Les techniques proposées constituent une alternative aux techniques de model-checking. En effet, elles mettent en œuvre une recherche symbolique vers l’arrière fondée sur des approches complémentaires : la preuve et la résolution de contraintes. Ce processus de recherche est entièrement automatisé grâce à notre outil GenISIS qui a montré, sur la base d’études de cas disponibles dans la littérature, sa capacité à retrouver des attaques déjà publiées mais aussi des attaques nouvelles.

  • Titre traduit

    Formal methods for extracting insider attacks from Information Systems


  • Résumé

    The early detection of potential threats during the modelling phase of a Secure Information System (IS) is required because it favours the design of a robust access control policy and the prevention of malicious behaviours during the system execution. This involves studying the validation of access control rules and performing vulnerabilities automated checks before the IS operationalization. We are particularly interested in detecting vulnerabilities that can be exploited by internal trusted users to commit attacks, called insider attacks, by taking advantage of their legitimate access to the system. To do so, we use formal B specifications which are generated by the B4MSecure platform from UML functional models and a SecureUML modelling of role-based access control rules. Since these vulnerabilities are due to the dynamic evolution of the functional state, we propose to study the reachability of someundesirable states starting from a normal state of the system. The proposed techniques are an alternative to model-checking techniques. Indeed, they implement symbolic backward search algorithm based on complementary approaches: proof and constraint solving. This rich technical background allowed the development of the GenISIS tool which automates our approach and which was successfully experimented on several case studies available in the literature. These experiments showed its capability to extract already published attacks but also new attacks.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.