Rôle de CRIPTO dans la transition épithéliale-mésenchymateuse du cancer de la prostate et son impact sur la modulation de la communication intercellulaire

par Ihsan El Sayed Hussein Jomaa

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Francis Vacherot, Raghida Abou Merhi et de Ahmad Daher.

Le président du jury était Zouhair Attieh.

Le jury était composé de Stéphane Terry.

Les rapporteurs étaient Dominique Ledoux, Rihab Nasr.


  • Résumé

    Le cancer de la prostate (CaP) représente le premier cancer chez l'homme et la seconde cause de mortalité. Alors que la plupart des malades atteints de cancer de la prostate évoluent favorablement (forme indolente), une fraction non négligeable développera une maladie agressive avec l’apparition de métastases. La recherche des biomarqueurs tumoraux peut aider à différencier les CaP dits indolent et les CaP agressifs qui sont responsables du décès des patients. Ils permettront de mieux sélectionner des patients afin d’éviter le surtraitement. La protéine CRIPTO est le premier membre de la superfamille des protéines EGF-CFC. Ce facteur de croissance est largement impliqué dans le développement embryonnaire et s'exprime dans de nombreux types de cancers. Son rôle dans le CaP reste encore non élucidé. L’objectif de mon travail de thèse consiste à examiner le profil d'expression de CRIPTO et d'évaluer son impact potentiel sur l’agressivité du cancer de la prostate.Les résultats ont montré que CRIPTO est exprimé de manière significative dans 37,9% de CaP. Il est absent voire faiblement détecté dans les prostates hyperplasiques bénignes et dans les tissus sains. Nous avons montré ensuite que la surexpression de CRIPTO favorise une transition épithéliale-mésenchymateuse (TEM) associée à l’augmentation de la capacité de migration et de la survie des cellules tumorales. Les voies de signalisation régulées par CRIPTO impliquent l’activation des voies PI3K / AKT et FGFR1 / ERK.De manière très intéressante, les cellules tumorales mésenchymateuses surexprimant CRIPTO secrètent excessivement des vésicules. Nous avons tenté alors de découvrir le rôle de ces vésicules dans la progression du cancer de la prostate. Les vésicules extracellulaires (VEs) purifiés étaient capables de moduler la signalisation du récepteur des androgènes et d’activer la voie du TGFß. Les cellules tumorales prostatiques traitées par ces VEs deviennent plus agressive et acquierent des caractéristiques mésenchymateuses.En conclusion, nos résultats mettent en évidence une nouvelle fonction importante de CRIPTO dans le cancer de la prostate. Nous démontrons également que les cellules tumorales surexprimant ce facteur de croissance secrètent excessivement des vésicules qui participent activement dans la communication intercellulaire et promeuvent la progression du CaP. L’ensemble de nos travaux suggère que le ciblage thérapeutique de CRIPTO et le blocage de la sécrétion des VEs pourraient être des nouvelles approches thérapeutiques innovantes pour le traitement du cancer de la prostate.

  • Titre traduit

    Role of CRIPTO in epithelial-mesenchymal transition in prostate cancer and it impact on the modulation of the intercellular communication


  • Résumé

    Prostate cancer (PCa) remains at the top of the list of the most common malignant tumors and the dominant cause of mortality and morbidity in men worldwide. Detection of tumor biomarkers to aid differentiate indolent from severe PCa cases and well-choose patients at high risk for intensive treatment. The founding member of EGF-CFC protein superfamily, CRIPTO, is widely implicated in embryonic development and is found to be expressed in a wide spectrum of human tumors. As its role in PCa was still unclear, we aimed to investigate expression profile of CRIPTO in PCa and relate its potential impact on prostate malignancy.Prostatic tissues and cell lines, both normal and cancerous, were engaged in experimental studies and design was based on techniques used in biochemistry, cellular and molecular biology.CRIPTO showed to be upregulated in 37.9% of PCas, while being absent or marginally detected in benign conditions. Our results displayed that CRIPTO overexpression promoted epithelial-mesenchymal transition (EMT) associated with enhanced migration capacity and survival under stress conditions due to propensity to stimulate PI3K/AKT and FGFR1/ERK signaling pathways.More interestingly, tumor mesenchymal like cells overexpressing CRIPTO secreted vesicles excessively. Thus we attempted to uncover the role of these vesicles in the progression of PCa. Extracellular vesicles derived from these cells were highly capable to modulate androgen receptor signaling through TGF-ß pathway and rendering the recipient prostatic cells more aggressive by acquisition of mesenchymal features.Our results highlight a new substantial function of CRIPTO in PCa and put in evidence its importance as a new promising target for PCa treatment. Moreover, we emphasize on an original role of mesenchymal extracellular vesicles in the interclonal communication to carry and transfer tumorigenic contents and enhance progression of PCa. This opens new scopes towards better understanding of vesicles secreted by prostate cancer cells and their impact to better cure the disease.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.