Essais sur les mésalignements de change et la politiques de change dans les pays en développement et les économies émergentes

par Carl Grekou

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Cécile Couharde.

Soutenue le 06-12-2016

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec EconomiX (Nanterre) (laboratoire) .

Le président du jury était Valérie Mignon.

Le jury était composé de Cécile Couharde, Valérie Mignon, Jean-Louis Combes, Gilles Dufrénot, Frédérique Bec.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Combes, Gilles Dufrénot.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif d’apporter de nouveaux éclairages sur certaines questions liées aux mésalignements de change réels et aux régimes de change dans les pays en développement et les économies émergentes. Dans un premier axe de recherche, nous réexaminons le lien entre les mésalignements de change et la croissance, en intégrant un canal de transmission dit de "la dette en devises". Nous montrons l’existence d’un canal financier de la dette en devises à travers lequel les mésalignements de change exercent un effet opposé, par rapport au canal traditionnel de la compétitivité-prix, sur la croissance. En outre, nous mettons en lumière le rôle joué par le régime de change dans la relation mésalignements de change-croissance et l’importance de la compatibilité du régime monétaire en vigueur avec la structure de la dette extérieure libellée en devises. Dans le second axe de recherche, nous nous intéressons à l’efficacité de la politique de change dans la prévention/correction des mésalignements de change. Nous montrons tout d’abord qu’en l’état actuel des choses, il est difficile d’établir une relation robuste entre les régimes de change et les mésalignements de change en raison notamment des définitions différentes des régimes monétaires adoptées par les classifications de facto des régimes de change. En particulier, seules les classifications permettant de distinguer les régimes monétaires défectueux permettent de discriminer les performances des régimes de change en matière de mésalignements de change. Nous montrons enfin que la transmission des variations du taux de change nominal au taux de change réel n’est pas systématiquement liée à l’ampleur de l’ajustement nominal mais qu’elle dépend fortement de la distorsion initiale du taux de change réel.

  • Titre traduit

    Essays on exchange rate misalignments and exchange rate policies in developing countries and emerging economies


  • Résumé

    The aim of this PhD thesis is to provide new insights on some key issues related to currency misalignments and exchange rate regimes in developing countries and emerging economies. The first focus explores and enlarges the issue of the transmission channels from currency misalignments to economic growth by including the foreign currency-denominated (FCD) debt channel. We first evidence the existence of this FCD debt channel through which currency misalignments affect growth. More specifically, we find that this channel attenuates the traditional impact of price competitiveness on economic growth. Second, we highlight the role played by the exchange rate regime in the currency misalignments-growth nexus as well as the importance of the compatibility between the existing monetary arrangement and the structure of the external debt denominated in foreign currencies. The second research topic focuses on the effectiveness of the exchange rate policy for the prevention/correction of currency misalignments. We first seek to better understand the impact of exchange rate regimes on the levels of currency misalignments, by relying on different de facto classifications of exchange rate regimes. The evidence appears to be mixed. We do not find a clear relationship, but, the classifications that distinguish nonfunctioning monetary regimes seem more willing to discriminate exchange rate regimes on the basis of their performances regarding currency misalignments. Finally, we show that the transmission of nominal exchange rate variations to real exchange rates is not necessarily linked to the magnitude of the nominal adjustment but rather depends on the initial distortion of the real exchange rate.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.