Asfår Asāṭīr, le "Livre des Légendes", une réécriture araméenne du Pentateuque samaritain : présentation, édition critique, traduction et commentaire philologique, commentaire comparatif

par Christophe Bonnard

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Jan Joosten.

Soutenue le 28-09-2015

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Théologie et sciences religieuses (Strasbourg) , en partenariat avec Théologie protestante (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était J. M. F. van Reeth.

Le jury était composé de Thierry Legrand.

Les rapporteurs étaient J. M. F. van Reeth, Stefan Schorch.


  • Résumé

    Asfår Asāṭīr, le « Livre des Légendes », est une réécriture araméenne du Pentateuque samaritain basée sur le targum, centrée sur Adam, Noé, Abraham et Moïse, et conclue par deux apocalypses. Sa langue est un précieux témoin de l’araméen samaritain tardif des Xè-XIè s. Ses nombreuses traditions haggadiques proviennent d’anciennes sources samaritaines, ou sont liées à la littérature juive et aux Histoires musulmanes des Prophètes ; elles révèlent un état encore fluctuant de la religion samaritaine. Beaucoup furent reçues comme canoniques par les Samaritains, qui attribuèrent l’œuvre, anonyme, à Moïse. Cette étude se propose d’établir une édition critique du texte araméen et une traduction tenant compte de ses commentaires arabes et hébreux, afin de rendre cette œuvre accessible à tout chercheur français ou européen.

  • Titre traduit

    Asfår Asāṭīr (Asfar Asâtîr) the "Book of Legends", an Aramaic rewriting of the Samaritan Pentateuch : presentation, critical edition, translation with philological commentary, interpretative commentary


  • Résumé

    Asfår Asāṭīr, the "Book of Legends", is an Aramaic rewriting of the Samaritan Pentateuch focused on Adam, Noah, Abraham and Moses, and whose framework is the Targum; it ends with two Apocalypses. Its language is a rare witness of Late Samaritan Aramaic, in the 10th and 11th centuries. The text brings together traditions from ancient Samaritan sources, or related to Jewish literature and to Muslim stories of the Prophets. It shows that Samaritan religion was still in flux in the early Middle Age. Many of its haggadic traditions became canonical among Samaritans who attributed this text to Moses.This study proposes to establish a critical edition of the Aramaic text and to provide a translation taking into account its Arabic and Hebrew commentaries, so as to make this work accessible to all French or European researchers.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-07-2017


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.