La relative en français médiéval : contextes et emplois (approche pragmatico-énonciative)

par Malinka Velinova

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Olivier Soutet et de Silviia Boteva.

Soutenue le 12-12-2015

à Paris 4 en cotutelle avec Sofijski universitet Sv. Kliment Ohridski , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Joëlle Ducos.

Le jury était composé de Hava Bat-Zeev Shyldkrot, Eliane Kotler, Thierry Ponchon.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet la proposition relative dans les textes littéraires du Moyen Âge français. Partant de l’hypothèse que ses emplois, en particulier dans la chanson de geste où elle apparaît comme formule, sont subordonnés, dans une certaine mesure du moins, au contexte situationnel de l’énonciation in praesentia (ou la profération) des textes au cours de la période médiévale, nous observons ses autres emplois, dans d’autres genres également, pour éprouver l’utilité de l’approche pragmatico-énonciative appliquée à des problèmes d’ordre essentiellement syntaxique. Le résultat principal de cette étude est d’avoir montré que la combinaison de l’approche pragmatico-énonciative avec l’approche sémantico-syntaxique traditionnelle est susceptible d’apporter des éclaircissements importants sur les formes et le fonctionnement de constructions syntaxiques qui n’ont apparemment pas trait à des faits discursifs et qui se situent dans un état de langue ancien.

  • Titre traduit

    The relative clause in medieval French : contexts and uses (a pragmatic-enunciative approach)


  • Résumé

    This thesis has as its subject the relative clause in the literary texts of the French Middle Ages. Setting forth from the hypothesis that the clause’s uses, in particular in the chanson de geste where it appears as formula, are subordinated, at least to a certain degree, to the situational context of enunciation in praesentia (or of vocalisation) of the texts during the medieval period, we examine its other uses, in other genres as well, in order to test the usefulness of the pragmatic-enunciative approach when applied to issues that are essentially syntactic. As main outcome of this investigation we proved that combining the pragmatic-enunciative approach with the semantic-syntactic one could lead to important clarifications regarding form and functioning of syntactic constructions which have no apparent relation to discursive factors and pertain to an older state of language.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Faculté des Lettres. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.