Don't stop me now… I'm ruminating ! : the distinctive impact of processing modes on emotional regulation, inhibition and attentional disengagement

par Monika Kornacka

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Céline Douilliez.

Le président du jury était Stéphane Rusinek.

Le jury était composé de Céline Douilliez, Stéphane Rusinek, Ernst Koster, Izabela Krejtz, Jacek Buczny.

Les rapporteurs étaient Ernst Koster, Izabela Krejtz.

  • Titre traduit

    Ne me dérange pas... Je rumine ! : l'impact des pensées répétitives négatives sur la régulation émotionnelle, le désengagement attentionnel et l'inhibition


  • Résumé

    Les pensées répétitives négatives (PRN) sont considérées comme un des processus transdiagnostiques impliqués dans le développement, le maintien et la récurrence de plusieurs troubles psychologiques tels que les troubles de l'humeur, les troubles anxieux ou les addictions. Une des priorités dans les recherches actuelles sur les PRN est de déterminer quel processus contribue au développement et au maintien des PRN inadaptés. La littérature suggère que les déficits d’inhibition et de désengagement attentionnel sont deux facteurs potentiellement impliqués dans la récurrence des PRN. L’objectif de la présente thèse de doctorat était, premièrement de systématiser les recherches antérieures sur le lien entre les PRN et l’inhibition. Deuxièmement nous avons testé dans des études expérimentales comment l’induction des PRN affectait l’inhibition et le désengagement attentionnel.Le premier article expérimental présente une série d’études testant l’impact des PRN sur l’efficacité de l’inhibition. Le second article expérimental montre comment l’induction des PRN affecte le désengagement attentionnel. Une plus-value des études présentées dans cette thèse est la différenciation faite entre les PRN constructives (concrètes expérientielles) et non constructives (abstraites analytiques) dans la procédure d’induction.Les résultats suggèrent que les pensées analytiques abstraites interfèrent avec la régulation émotionnelle dans une situation de problème non résolu. Contrairement aux prédictions, il semble que les pensées abstraites favorisent les processus inhibiteurs et attentionnels dans le traitement des stimuli verbaux.Les résultats sont discutés selon la perspective de la théorie du mode de traitement et de la théorie de dérégulation du niveau objectif/action. Une nouvelle approche des fonctions exécutives dans les PRN est également proposée : l’hypothèse de l’allocation des ressources cognitives dirigée par le mode de traitement.


  • Résumé

    Repetitive negative thinking (RNT) is one of the transdiagnostic processes involved in development, recurrence and relapse of various psychological disorders, i.e. mood disorders, or anxiety disorders. One of the priorities in the current RNT research is to identify the mechanisms responsible for RNT development and maintain. RNT theory and previous research identified inhibition and attentional disengagement impairment as two potential factors of RNT recurrence.The first aim of the dissertation was to systematize previous research exploring the relation between RNT and inhibition. The second aim was to experimentally test how RNT induction affects both, inhibition and attentional disengagement. The first two chapters present RNT concept itself and a systematic literature review on the links between RNT and inhibition. The following chapters are composed of two empirical articles. The first article presents three experimental studies exploring the impact of RNT induction on inhibition efficiency. The second article tests experimentally how RNT affects attentional disengagement. An important contribution of these experimental studies lays also in testing separately constructive (concrete experiential) and unconstructive (abstract analytic) RNT processing mode.The results suggest that abstract analytic thinking impairs emotional regulation in a non-resolved problem situation – a situation predicted to activate RNT. Contrarily to the predictions, it seems that abstract analytic processing enhances inhibition and attentional performance for verbal stimuli comparing to concrete processing.These results are discussed at the theoretical level in the processing mode theory and deregulation of goal/action level perspective. We provide also methodological recommendation for the further research on the link between RNT and executive functions. Finally, we propose a new framework for the hypothesis of processing mode driven resource allocation in RNT.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.