Sélection de gérants actions : l'apport de la finance émotionnelle

par Philippe Sarica

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Christian de Boissieu.

Soutenue le 08-04-2014

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jorgen-Vitting Andersen.

Le jury était composé de Christian de Boissieu.

Les rapporteurs étaient Marie-Hélène Broihanne, François Longin.


  • Résumé

    Pour un investisseur, les choix sont multiples. Il convient tout d'abord d'élaborer à partir de critères qui sont propres à chacun (période d'investissement, performance, risque, liquidité…), une allocation entre les différents actifs possibles. Lorsque cette allocation est réalisée, le problème est ensuite de sélectionner les meilleurs vecteurs de chaque classe d'actifs, sous les contraintes qui ont été celles de l'élaboration de l'allocation. Notre travail s'est limité à la seule classe d'actif actions. 1. LA SELECTION D’OPCVM ACTIONS. Comment l'investisseur peut-il gérer ses actions ? Différents choix sont possibles : - gérer son portefeuille d'actions en direct ; - gérer un portefeuille d’OPCVM actions (ou déléguer par mandat la gestion à des professionnels) ; - gérer son investissement actions par le biais d'indices ; - utiliser un mélange des différentes méthodes précédentes. Notre étude portera sur le cas où l'investisseur a choisi la délégation totale ou partielle de son portefeuille d’actions à un professionnel, que ce soit l'allocation à l'intérieur de la classe d'actifs actions (allocation géographique, sectorielle, style de gestion, etc.) ou la sélection (choix des titres), ou les deux. Cette décision suppose qu’il considère que certains professionnels feront mieux que lui, et mieux que le marché, car dans le cas contraire il préférera soit gérer lui-même, soit s'en remettre aux produits indiciels. Il reste toutefois un cas particulier que nous pourrions appeler « le pari de Pascal de la gestion ». L'investisseur n'est pas persuadé qu'un gérant professionnel peut faire mieux que le marché, mais il a quand même un doute. S’il y en avait un ou quelques-uns ? [...]

  • Titre traduit

    No English title available


  • Résumé

    No English summary available.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.