Contributions à la détection des comportements malhonnêtes dans les réseaux ad hoc AODV par analyse de la confiance implicite

par Mohamed Ali Ayachi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Adel Bouhoula, Christophe Bidan et de Nicolas Prigent.

Soutenue en 2011

à Rennes 1 en cotutelle avec l'Université de Carthage , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (autre partenaire) .


  • Résumé

    La constante évolution des technologies de l’information et le penchant vers l’utilisation des machines sans fil qui se sont imposées ces dernières années ont fait émerger un nouveau type de réseaux : les réseaux sans-fil ad hoc, ou MANET (Mobile Ad hoc NETwork). Se souciant de pouvoir communiquer et de partager l’information dans n’importe quelle situation, les réseaux ad hoc sont des systèmes autonomes composés par un ensemble d’entités mobiles libres de se déplacer sans contraintes. Ces entités utilisent le médium radio pour communiquer et forment un réseau n’utilisant aucune infrastructure existante. Dans cette thèse, nous nous intéressons à sécuriser les protocoles de routage ad hoc en proposant des mécanismes de détection des actions malveillantes pour consolider les protocoles de routage et prévenir les futures attaques. Nous nous basons sur la confiance développée entre les entités pour bâtir un raisonnement sur le comportement des entités voisines. Ceci passe par une comparaison des messages échangés entre les entités du réseau ad hoc ou encore par l’analyse des incohérences dans les annonces et les ouvertures de routes afin de détecter la malhonnêteté ou la compromission d’une entité mobile. Nous choisissons d’appliquer cette approche sur le protocole réactif AODV. L’évaluation des performances de ce système de détection montre la pertinence du raisonnement sans pour autant influencer les performances du protocole. Une étude portant sur les cas de faux-positifs est aussi effectuée : nous proposons une solution pour les limiter en se basant sur le fait de ne prendre une de����cision que si l’entité est sûre de l’action malhonnête du voisin.

  • Titre traduit

    Detecting malicious behaviors in AODV ad hoc networks through implicit trust analysis


  • Résumé

    An ad hoc network is a collection of mobile devices that communicate in a self organized way using wireless network interfaces without neither centralized administration nor fixed infrastructure. In such a network, nodes must cooperate with each other so as to extend their transmission range to reach distant nodes. This cooperation requires a specific ad hoc routing protocol to establish and maintain routes between nodes. Ad hoc routing protocols are based on mutual trust between collaborating nodes and suppose a correct behavior. However, as some nodes that legitimately belong to the network may lie so as to manipulate it to their advantage, every node should consider its environment as hostile and implement accordingly its own security mechanisms to protect itself against internal (i. E. A priori trusted but in fact not trustworthy) dishonest nodes. In this thesis, we are interested in detecting misbehaving nodes within the ad hoc routing protocol AODV. We propose and implement a detection system based on implicit trust relations: a node implementing this system collects its neighbors’ routing messages and reasons about them to decide on their trustworthiness. We also evaluate our implementation, and, based on simulations, show that the system we have developed to detect dishonest behavior is efficient. We also study cases of false positive and we propose a solution to limit their occurrences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-132 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 127-132

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2011/11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.