Il potere et la cultura : dotti e politica culturale della Republica e del regno d'Italia (1802-1814)

par Sara Codolo

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Gilles Pécout et de Daniele Menozzi.

  • Titre traduit

    Le pouvoir et la culture : les savants italiens face à la politique culturelle de la République et du Royaume d'Italie (1802-1814)


  • Résumé

    Les rapports qu’entretiennent les savants italiens de la République et du Royaume d’Italie (1802-1814) avec le pouvoir constituent l’objet de la thèse. Pour étudier ce type de rapports entre la culture et le pouvoir, j’ai se��lectionné les savants qui ont assumé des charges de direction dans le monde culturel: les dirigeants de la Direction générale de l’instruction publique Pietro Moscati et Giovanni Scopoli; le premier secrétaire de l’Istituto Nazionale; et le membre de la Commissione di studi en 1802 et président de l’Istituto Reale depuis 1810, Giovanni Paradisi. L’action de ces savants est analysée dans le contexte de l’organisation culturelle napoléonienne. La thèse se développe à travers les questions en matière de politiques culturelle dans les sociétés d’instruction publique des années 1797 et 1799, en suite en affrontant l’histoire institutionnelle de la République et du Royaume d’Italia (1802-1814). La biographie des savants mentionnés propose un nouveau regard sur l’organisation culturelle de l’Italie napoléonienne, en particulier sur les idées développées au fil des ans par les savants. Depuis le début, ces savants ont adhéré au nouvel ordre établi avec l’arrivée de Napoléon et Italie. Presque tous faisant partie d’une faction modérée qui s’opposait au parti des démocrates. La thèse analyse les discours officiels des savants qui ont suivit l’application de la reforme napoléonienne, leurs activités comme dirigeants à travers les sources officielles, leur choix et les relations entre eux et le monde culturel italien de la période en utilisant la correspondance privée

  • Titre traduit

    The Power and Culture : Scholars and cultural policy in the Republic and Kingdom of Italy (1802-1814)


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    = Le pouvoir et la culture : les savants italiens face à la politique culturelle de la République et du Royaume d'Italie (1802-1814)


  • Résumé

    This thesis develops around the activities and choices of Pietro Moscati and Giovanni Scopoli, respectively first and second General Director of Education, on the relentless activities of Michele Araldi as first secretary of the National Institute, as well as on the political and cultural ideas of Giovanni Paradisi, member of the Study Commission in 1802 and president of the Royal Institute in 1810. These people are analyzed in the context of the cultural organization created by the French Government during the years of the Republic and Kingdom of Italy (1802-1814), with a foreword on the first discussions about public education and cultural institutions in the three years of democracy (1796-1799). The relationship between power and culture is analyzed through the study of cultural officials of the time, who offer a new perspective on cultural policy in Napoleonic Italy. This thesis outlines the biography of those officials and their views on the reforms of Education, on schooling and on the funding of the arts and scientific progress. This research aims at revealing the actual people, their ideas of cultural policy and their role as mediators between the Napoleonic government and the Italian intelligentsia

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 494-533. Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 545
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.