Phonétique et sémantique dans le lexique de l'arabe : le "'Ibdal" dans la tradition grammaticale arabe, l'étude de la matrice {[coronal], [dorsal]}

par Salam Diab Duranton

Thèse de doctorat en Langue et littérature arabes

Sous la direction de Georges Bohas et de Djamel Eddine Kouloughli.


  • Résumé

    La thèse s’articule en deux grandes parties : une historique et l’autre théorique. La première propose une étude du ’ibdāl par l’analyse de quelques ouvrages repères. Quatre savants arabes y sont étudiés : Ibn al-Sikkīt, Al-Zajjājī, Abū al-Ṭayyib al-Luġawī et Ibn Jinnī dont les œuvres sont les plus importantes dans le domaine concerné. Nous y examinons la manière dont les lexicographes et grammairiens ont, dans le cadre de la tradition grammaticale arabe, appréhendé les similitudes phonétiques et sémantiques présentes dans le lexique de l’arabe et désignées sous le nom de : ’ibdāl. La seconde partie se veut une contribution à la théorie des matrices et étymons (TME) élaborée par Bohas. Notre contribution consiste dans l’étude de la matrice {[coronal], [dorsal]} qui présente un corpus lexical conséquent. Nous nous attachons à montrer que le sens s’articule en une matrice de traits (macro-signifiant) associée à un macro-signifié. Nous étudions également les relations de polysémie, d’homonymie ou d’énantiosémie présentes au sein d’une même entrée lexicale, en établissant la typologie de ces combinaisons sémantiques issues du croisement des étymons.

  • Titre traduit

    Phonetics and semantics in the lexicon of arabic : the "'Ibdal" in the arabic grammatical tradition , the study of the {[coronal], [dorsal]} matrix


  • Résumé

    The thesis comprises two main parts : one historical and the other theoretical. The first part is a study of the ’ibdāl in which several salient works are analysed. Four Arab scholars whose works are the most important in the area under consideration are studied : Ibn al-Sikkīt, Al-Zajjājī, Abū al-Ṭayyib al-Luġawī and Ibn Jinnī. We examine the way in which, within the framework of the Arabic grammatical tradition, the lexicographers and grammarians have apprehended the phonetic and semantic similarities present in the Arabic lexicon and which are referred to by the name : ’ibdāl. The second part is a contribution to the theory of matrices and etymons (TME) elaborated by G. Bohas. We apply TME to the study of the {[coronal], [dorsal]} matrix which has a substantial lexical corpus. We endeavour to demonstrate that meaning is organized around a matrix of features (a macro-significant) associated with a macro-signifié. We also examine the polysemic, homonymic or enantiosemic relationships which are present within the same lexical heading, establishing the typology of these semantic combinations arising from the crossing of etymons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (348 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 334-348

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.