Réécrire l'histoire au féminin : les enjeux idéologiques et poétiques de la narration dans Loin de Médine

par Jamal Alsheibani

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Catherine Mayaux.


  • Résumé

    Notre travail consiste à étudier Loin de Médine, roman historique d’Assia Djebar, dans son rapport à l’Histoire. L’auteur se fonde, et en même temps critique, les écrits de Ibn Saad, Ibn Hicham et Tabari et cherche à démontrer, en sélectionnant certains passages et en ayant recours à la fiction, que leur version des faits peut être remise en cause. Elle s’oppose ainsi à l’Histoire faite par les hommes et pour les hommes. Cet ébranlement des certitudes est une première étape vers l’expression de la propre version d’Assia Djebar qui ne se place plus sur le terrain du vrai ou du faux mais sur celui de la fiction et de la vraisemblance. Dès lors, les événements relatés dans le roman deviennent signifiants dans l’économie du texte ; l’Histoire est recréée et acquiert un sens. L’auteur, qui situe son roman dans les premiers temps de l’Islam, effectue une relecture et une réécriture de cette période en replaçant la femme au centre de son récit. La fictionnalisation de l’Histoire permet de présenter les femmes ayant côtoyé le Prophète Mohammed comme des héroïnes montrant la voie aux musulmanes d’aujourd’hui. Loin de Médine est ainsi ancré dans l’actualité des années 80-90 et se présente à la fois comme une mise en garde pour les Algériens et comme une réponse à la montée de l’islamisme. Son écriture est une prise de position de la part d’Assia Djebar qui n’hésite pas à aborder des sujets qui font débat dans la société, tels que le port du voile, la suprématie des hommes ou la prise de parole féminine.


  • Résumé

    Our work consists in studying Loin de Médine, a historical novel by Assia Djebar, in its relationship with History. The author is based on, and at the same time criticizes the works of Ibn Saad, Ibn Hicham and Tabari and, by selecting excerpts and resorting to fiction, aims at demonstrating that their vision of facts can be questioned. It is thus opposed to History made by men and for men. Shaking certitudes is a first step towards expressing her own version, which does not rest on the opposition between right and wrong, but between fiction and plausibility. Consequently the events related in the novel become significant in the organization of the text. History is recreated and gains meaning. The author, who situates her novel in the early period of Islam, re-reads and re-writes this period by replacing women at the heart of her story. Turning History into fiction enables her to show the women who have been close to the Prophet as heroines who paved the way for Muslim women today. Loin de Médine is thus rooted into the current events of the 80's and 90's, and also appears both as a warning to Algerians and an answer to the rise of radical Islam. In her writings AD takes a stand, since she does not shrink from dealing with topical subjects such as wearing the veil, male supremacy or women's speech.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (390 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.360-375. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Service commune de la documentation. Bibliothèque universitaire des Cerclades.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL CERG 2009 ALS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.