Faisabilité d'un test de biodiagnostic environnemental basé sur l'utilisation d'un biomarqueur moléculaire de toxicité chez le protozoaire cilié Tetrahymena pyriformis

par Annouck Leclerc

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et de l'environnement

Sous la direction de Benoît Roig et de Gérard Devauchelle.

Soutenue en 2005

à Saint-Etienne, EMSE , en partenariat avec Université Jean Monnet (Saint-Étienne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La détection de substances polluantes toxiques constitue un enjeu majeur pour atteindre un bon état chimique et écologique des eaux. Notre projet vise à exploiter la sensibilité d'un modèle cellulaire pour détecter de manière précoce et fiable la présence de concentrations cytotoxiques de polluants. La faisabilité d'un test de biodiagnostic environnemental, basé sur l'utilisation du gène codant la Métallothionéine en tant que biomarqueur moléculaire de toxicité a été envisagée chez le protozoaire cilié Tetrahymena pyriformis. L'expression du gène MT a été analysée par RT-PCR pour vérifier la pertinence de ce gène en tant que biomarqueur moléculaire de toxicité. Quatre polluants reconnus dangereux ont été testés: le cadmium, le mercure, le nonyl- et l'octylphénol. Parmi les technologies transposables sur le terrain, les organismes transformés constituent des outils performants afin de détecter de faibles concentrations de substances cytotoxiques dans l'eau. Nous avons cherché à mettre au point des cellules T. Pyriformis transformées par une construction constitutive ou par une construction inductible par les polluants. La région du gène histone H4I a été clonée, et celle du gène MT devra être clonée pour développer un modèle cellulaire transgénique capable de renseigner sur la présence de concentrations cytotoxiques de polluants dans l'eau.

  • Titre traduit

    Feasability of a biotest to assess environmental toxicity and based on the use of a molecular biomarker of toxicity in the ciliate protozoan Tetrahymena Pyriformis


  • Résumé

    The detection of toxic chemicals constitutes a major stake to reach a good chemical and ecological state of environmental water. Our project aims to exploit the sensitivity of a cellular model to detect in an early and reliable way the presence of cytotoxic concentrations of pollutants. The feasibility of an environmental test, based on the induction of the Metallothionein gene as a molecular toxicity biomarker, was investigated in the ciliate protozoan Tetrahymena pyriformis. The expression of the MT gene was analysed by RT-PCR to check the relevance of this gene as a molecular biomarker of toxicity. Four dangerous pollutants were tested: cadmium, mercury, the nonyl- and the octyl-phenol. Among technologies transposable in the field, genetically transformed organisms constitute powerfull tools to detect weak concentrations of chemicals in the water. We aim to develop T. Pyriformis cells transformed with a constitutive or pollutants-inducible construction. The region of the histone H4I gene was cloned, and the region of the MT gene has to be cloned to develop transgenic cells able to inform about weak concentrations of pollutants in the environmental water.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Contient des références bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 628.1 LEC

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 05 EMSE 0003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.