Le rôle de la prosodie dans le traitement syntaxique adulte et l'acquisition de la syntaxe

par Séverine Millotte

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Emmanuel Dupoux et de Anne Christophe.

Soutenue en 2005

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail de thèse a développé et testé une hypothèse de recherche permettant de rendre compte du traitement syntaxique adulte et de l'acquisition de la syntaxe. Elle repose sur les modèles d'initialisation phonologique qui postulent qu'une analyse phonologique du signal de parole pourrait apporter, entre autres, de nombreuses informations sur la syntaxe de la langue étudiée. Nous avons testé l'utilisation conjointe de deux indices : les indices prosodiques et les mots grammaticaux. Les résultats de nos expériences ont montré que ces deux informations pourraient permettre de construire une première ébauche de la structure syntaxique des phrases (et de résoudre certaines ambiguïtés syntaxiques) : les frontières de groupes phonologiques permettraient de délimiter les constituants syntaxiques (puisqu'elles correspondent toujours à des frontières syntaxiques), tandis que les mots grammaticaux permettraient de découvrir la nature de ces unités syntaxiques.

  • Titre traduit

    The role of prosody in adult syntactic processing and syntactic acquisition


  • Résumé

    This thesis has developped and tested an hypothesis that could explain both syntactic processing and syntactic acquisition. It relies on the phonological bootstrapping models that postulate that a purely phonological analysis of the speech signal could give, among other things, several cues about the syntax of the studied language. We tested the joint use of two different cues : prosodic cues and function words. Our results indicated that these two kinds of information may allow listeners to start constructing a syntactic structure of spoken sentences (and to resolve some syntactic ambiguities) : phonological phrase boundaries would define syntactic units (since these prosodic boundaries always correspond to syntactic boundaries), whereas function words would give the nature of these syntactic units.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.253-262

Où se trouve cette thèse\u00a0?