Remplissage des nanotubes de carbone : effet du confinement

par Jérôme Chancolon

Thèse de doctorat en Physicochimie des matériaux

Sous la direction de Sylvie Bonnamy.

Soutenue en 2004

à Orléans .


  • Résumé

    Afin de synthétiser des nanocomposites de nouvelle génération à propriétés spectaculaires, le remplissage des nanotubes de carbone s'est considérablement développé au cours de cette dernière décennie. Au cours de cette étude, nous avons tout d'abord mis au point une technique de remplissage contrôlé des nanotubes de carbone par des éléments en phase vapeur. Cette méthode nous a permis de remplir les nanotubes avec plusieurs semi métaux et plus particulièrement le sélénium. Grâce à la bonne mouillabilité entre le sélénium et les nanotubes, le semi métal a pu être introduit par condensation capillaire dans divers types de nanotubes. La suite de l'étude a consisté à déterminer l'effet du confinement sur les caractéristiques du sélénium. Nous avons montré qu'en milieu peu confiné (nanotubes de 200 nm de diamètre), le sélénium conservait des caractéristiques semblables au sélénium massif alors qu'en milieu très confiné (nanotubes de diamètre inférieur à 2 nm), il présentait des propriétés, notamment structurales, très différentes.

  • Titre traduit

    Filling of carbon nanotubes : confinement effect


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la fin de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2004-68
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.