Le couple divin primordial d'après les gravures protohistoriques de la région du mont Bego dans le contexte mythologique du bassin méditerranéen du néolithique à l'Âge du bronze ancien

par Anne Gueguen

Thèse de doctorat en Paléontologie

Sous la direction de Henry de Lumley.

Le président du jury était Henry de Lumley.

Le jury était composé de Michel Meslin, Annie Echassoux, Christiane Eluère, Livio Mano.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Mohen, Renata Grifoni Cremonesi.


  • Résumé

    A partir de l'étude des 3 704 plans de roches réalisés par le professeur Henry de Lumley et son équipe, j'ai constitué un corpus de gravures significatives par leur conception et je l'ai comparé à un corpus de représentations iconographiques et de textes anciens, propres au Bassin méditerranéen et contemporains de la période de fréquentation du mont Bego. La plupart des gravures rupestres protohistoriques de la région du mont Bego sont datées entre 3 300 ans et 1 700 avant J. -C. Cette époque connaît une grande mobilité des peuples, des matières premières et des techniques, mais également des conceptions mythologiques et spirituelles. Ces échanges et ces contagions de cultures entre elles se sont effectués sur plusieurs générations. Le culte du couple divin primordial, déesse terre et dieu taureau, dont l'origine se situe en Anatolie au VIIe millénaire avant J. -C. S'est diffusé dans l'ensemble du Bassin méditerranéen oriental puis occidental. La région du mont Bego, située au sud est du massif du Mercantour dans les Alpes Maritimes a livré près de 40 000 gravures rupestres protohistoriques sur plus de 3 700 roches. Ce sanctuaire à ciel ouvert a fort vraisemblablement connu un culte important de ce couple divin. Des anthropomorphes, de nombreuses représentations de réticulés, parfois associés à d'autres signes significatifs comme des corniformes, des poignards, des zigzags, des plages rectangulaires en sont le témoignage visuel. Ce travail peut aider à mieux cerner l'évolution des croyances dans le Bassin du Néolithique à la fin de l'âge du Bronze ancien et à mieux comprendre le langage symbolique des Alpins entre le IVe et le début du IIe millénaire avant J. -C.


  • Résumé

    From the study of 3704 stretches of rocks, established by Professor Henry de Lumley and his team, I have made up a corpus of rock engravings significant by their conception, and I have compared them to an iconographical representation and ancient texts peculiar to the Mediterranean basin and contemporary to the times of frequentation of mount Bego. Most of the protohistorical rock engravings from the mount Bego region, are dated between 3300 and 1700 years B. C. This era knows a great deal of mobility of crowds, raw materials, and techniques, but also mythological and spiritual notions. These exchanges and these cultures contagious between themselves, were carried out among lots of generations. The cult of the prime divine couple, Earth Goddess and Bull God, of which the origin dates back from the Anatoly times in the VII millennium B. C. , spreads through out the oriental Mediterranean basin then the occidental. The region of mount Bego, situated south east to the Mercantour massif, in the southern Alps, revealed next to 40 000 rupestrian protohistorical rock engravings on more than 3700 rocks. This open sky sanctuary had probably known important cult of this divine couple. Anthropomorphic figures, large representations of net patterned rectangles, sometimes associated to other significant signs such as corniformus, daggers , zigzags, and rectangular areas, are the visual testimony. This work may give a better insight to the evolution of beliefs in the Neolithic basin at the end of the ancient bronze age, and to better understand the symbolical language of the Alpines between the IV an the beginning of the 2nd millennium B. C.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (473 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 454-463

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2003 -- 31
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.