Assimilation phonologique et reconnaissance des mots

par Isabelle Darcy

Thèse de doctorat en Sciences cognitivesSciences cognitives

Sous la direction de Emmanuel Dupoux et de Stig Eliasson.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Mayence .


  • Résumé

    L'assimilation phonologique peut faire varier la forme sonore d'un mot sous l'influence des segments qui l'entourent. La reconnaissance des mots doit compenser ces variations systématiques caractéristiques du langage parlé. Trois expériences de détection de mot en français, anglais et américain montrent que les auditeurs utilisent une connaissance phonologique implicite des processus d'assimilation spécifiques à leur langue. En outre, cette connaissance intervient à un niveau indépendant de l'activation des représentations lexicales,la même compensation ayant été observée sur des mots et des non-mots. Ce mécanisme de compensation est également plastique : la comparaison d'apprenants anglophones et francophones d'une seconde langue (L2) montre qu'à un stade débutant, c'est le système phonologique de la langue maternelle qui effectue la compensation, mais que la construction d'un système spécifique dédié à la L2 est possible en l'espace de quelques années suite à une exposition suffisante.

  • Titre traduit

    Phonological assimilation and word recognition


  • Résumé

    Phonological assimilation may change the acoustic shape of words according to the influence of surrounding segments. Word recognition has to cope with this systematic variability which characterizes spoken language. Three word-detection experiments in French, English and American English show that listeners use implicit phonological knowledge of the assimilation processes that exist in their language. Moreover, this knowledge of the assimilation independently of the activation of a lexical form, as the same compensation patterns have been observed in words and in non-words. This compensation mechanism shows some flexibility : comparing French and American second language (L2) learners shows that beginners use the phonological system of their native language to compensate for assimilation processes that exist in L2, but that more advanced learners develop a specific system dedicated to L2 within a few years of exposure.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par P. Lang à Bruxelles [etc.], Berlin, Bern

Assimilation phonologique et reconnaissance des mots


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.289-296

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-131
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12160
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par P. Lang à Bruxelles [etc.], Berlin, Bern

Informations

  • Sous le titre : Assimilation phonologique et reconnaissance des mots
  • Dans la collection : Europäische Hochschulschriften , 292 , 0721-3352
  • Détails : 1 vol. (XVI-259 p.)
  • ISBN : 3-03910-882-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [247]-259. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.