Apport des donnees radar a synthese d'ouverture pour l'etude de la dynamique des ecosystemes forestiers

par Christophe Proisy

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Eric Mougin.

Soutenue en 1999

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ces travaux est d'evaluer l'apport des donnees radar a synthese d'ouverture (rso) pour l'etude de la variation spatio-temporelle (dynamique) des parametres structuraux des ecosystemes forestiers. Deux ecosystemes forestiers tres differents et peu etudies auparavant dans le domaine de la teledetection radar ont ete selectionnes : les forets tropicales de mangrove et les forets temperees. La demarche retenue associe un travail experimental et theorique, s'appuyant sur de nombreuses campagnes de mesures et d'acquisitions radars aeroportees et satellitales. L'etude de la dynamique interannuelle a montre que l'utilisation de plusieurs configurations radars comportant au moins une frequence basse (bande p ou l) apportait les resultats les plus satisfaisants. Pour les mangroves, les resultats obtenus en guyane francaise devraient permettre le developpement d'algorithmes d'estimation des parametres forestiers du couvert ligneux. Ce travail constitue la premiere etude quantitative jamais realisee en teledetection radar sur ce type de forets et a ete complete par une analyse theorique. Pour les milieux plus complexes comme les forets temperees, les methodes d'estimation des parametres structuraux de la biomasse ligneuse restent encore a affiner. Concernant l'etude de la dynamique saisonniere, les resultats obtenus sur la foret de fontainebleau, sont decevants. En effet, l'utilisation de series temporelles d'images ers-1/2 ne donne aucune indication sur le cycle de feuillaison. Cependant, l'emploi de frequences plus hautes (bande x) et des techniques interferometriques dans la detection des cycles de feuillaison - defeuillaison s'avere encourageant. Pour l'etude des ecosystemes forestiers, les futurs instruments devront donc associer une frequence basse (bande p ou l) a une frequence haute (bande x). La poursuite des efforts communs en modelisation physique et ecologique des ecosystemes forestiers devient egalement indispensable.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 p.
  • Annexes : 153 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999TOU30040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.