"Homme et femme, il les créa" : une anthropologie chrétienne pour notre temps

par Marie-Geneviève Missègue

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Michel Meslin.

Soutenue en 1996

à Paris 4 .


  • Résumé

    En un temps de rupture épistémologique où une épistème se désagrège et une autre se dessine, l'anthropologie chrétienne a à livrer une parole sur l'homme. L'homme est homme et femme également et complémentairement. Créé par un dieu trinité "à son image", il porte en lui le visage divin qu'est l'esprit, souffle vital et personne en dieu lui-même. Il dispose d'un agir d'amour issu de son être de relation que constitue sa vie sexuelle de mâle et femelle, "selon la ressemblance de dieu". Le mal a été et est une expérience réelle de l'homme mais le christ, dieu-fait-homme, en mourant et en ressuscitant, a annulé le mal. Dès lors l'homme, homme et femme, a pouvoir sur le mal et construit le monde en le bannissant sous toutes ses formes. Entre l'homme et la femme, redonnés à leur sens premier, s'épanche l'esprit de dieu, en ce point focal ou art et liturgie sont en co-naissance, ou mystique et agir dans le monde s'entrelacent pour tracer, dans l'univers de l'homme en figure de dieu, les contours d'un univers divin au bonheur sans fin.

  • Titre traduit

    "They were created man and woman" : a Christian anthropology for our times


  • Résumé

    At a time of epistemological rupture when an "episteme" breaks up and another one becomes apparent, Christian anthropology has to deliver a message on mankind. Man is equally and complementary man and woman. Created by a god-trinity "in his own image", the man carries in himself the holy face that is the spirit life breath and person in god himself. The man has a loving power (a capacity of love) stemming from his being of relation which constitutes his sexual life of male and female "according to god resemblance". Evil has been and always is, a real experience for man but Christ, by his death and resurrection, canceled evil. From that time on the man, man and woman, can act on evil and builds the world, banishing it in all its forms. The spirit of god is pouring out between man et woman at this focal point where art and liturgy are born together, where mysticism and action interlace to design the outlines of a divine universe made of an endless happiness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 3609

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 5083
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 15627
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.