Les Héroïdes de Marie Jeanne L'Héritier: traduction et réception d'Ovide au XVIIe siècle

by Océane Puche

Thesis project in Histoire

Under the supervision of Jacqueline Fabre-Serris.

Ongoing thesis at Lille 3 , under the authority of École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord) since 01-10-2011 .


  • Abstract not available


  • Abstract

    La traduction des Héroïdes d'Ovide par Marie Jeanne L'Héritier n'a encore jamais fait l'objet d'une étude précise jusqu'à aujourd'hui. Or, son intérêt est triple: c'est d'abord la première traduction complète des Héroïdes qui paraît au XVIIIe siècle, la première en outre écrite par la main d'une femme, ce qui est un fait nouveau dans l'histoire de la réception de ce texte. Le statut même de l'auteure invite ensuite à appréhender cette traduction avec précaution, dans un contexte de Querelle entre les Anciens et les Modernes qui interroge la place à accorder aux auteurs antiques dans la littérature ( modèle indépassable, ou simple référence). La nièce de Charles Perrault, ne peut qu'avoir une poétique de traduction qui s'inscrit dans la doctrine des Modernes. Il s'agit donc de voir comment la traduction d'un texte antique implique un infléchissement du sens au nom d'un débat sur la réception des auteurs antiques. C'est enfin l'appartenance de Marie-Jeanne L'Héritier au cercle des Précieuses et les salons qui vient réinterroger une œuvre qui pour la première fois dans l'Antiquité permettait aux femmes de faire entendre leurs propres discours amoureux. Le sujet que je me propose de traiter rejoint les grands axes de recherches actuels et novateurs que sont la littérature comparée à travers l'étude et la réception des œuvres antiques et les gender studies à travers l'étude précise d'un discours qui s'infléchit et se transforme une fois qu'il est assumé par une femme. Mon travail se développera selon trois axes : l’analyse des théories et pratiques de la traduction, l’étude de la réception de l’Antiquité au XVIIe siècle et enfin les études de genre.