Conception du nouveau plan de contrôle virtuel universel de gestion dynamique 'sans état'

by Savita Sthawarmath (Uppoor)

Thesis project in Informatique

Under the supervision of Éric Renault.

Ongoing thesis at Paris Saclay , under the authority of École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Orsay, Essonne ; 2015-....) , in a partnership with Télécom SudParis (France) (laboratoire) , R3S (equipe de recherche) and Institut national des télécommunications (Evry) (établissement de préparation de la thèse) since 01-03-2018 .

  • Alternative Title

    Design of the new 'stateless' dynamically-managed universal control plane


  • Abstract

    The separation of 'computing' and 'storage' in networks (for example in control networks) is a new paradigm requiring the introduction of new technologies and interfaces to be defined allowing the real-time management of data flows corresponding to the network procedures (authentication , mobility, ...). The performances of the technologies are not at the level of requirement of a telecommunication operator and there is no real independence between 'computing' and 'storage', these two entities having to belong to the same vendor. The only way to get real-time processing is to process the data within the machine, in memory. The 'output' of the data to an external entity no longer allows the guarantee of response time (which may depend on the type of service and/or contracted SLA) provided by the entity's memory processing. This is one of the essential points to be solved in the thesis. Methodological approach-planning: To date, the following tasks have been identified: Inventory of target network functions; Compute / storage separation (associated additional constraints); State of the art of candidate technologies to support these new constraints; Synthesis (techno / constraint / network function classification); Definition of the characteristics of the stateless architecture / suitability for the criteria (safety, reliability, performance and flexibility). A demonstrator or prototype should be developed to show the feasibility of the proposal.


  • Abstract

    La séparation du « Computing » et du « storage » dans les réseaux (par exemple de contrôle) constitue un nouveau paradigme nécessitant l'introduction de nouvelles technologies et interfaces à définir permettant la gestion temps réel de flux de données correspondant aux procédures réseaux (authentification, mobilité, ...). Les performances des technologies ne sont pas au niveau d'exigence d'un opérateur de télécommunication et il n'existe pas de réelle indépendance entre le « computing » et le « storage », ces deux entités devant appartenir au même constructeur. La seule façon d'obtenir un traitement réellement temps réel consiste à traiter les données au sein même de la machine, en mémoire. La « sortie » des données vers une entité externe ne permet plus la garantie de temps de réponse (qui peut dépendre du type de service ou/et du SLA contracté) assuré par le traitement en mémoire de l'entité. C'est un des points essentiel à résoudre dans la thèse. Approche méthodologique-planning : A ce jour, les tâches suivantes ont été identifiées : inventaire des fonctions réseaux cibles ; séparation compute/storage (contraintes supplémentaires associées) ; état de l'art des technologies candidates pour supporter ces nouvelles contraintes ; synthèse (classification techno/contrainte/fonction réseau) ; définition des caractéristiques de l'architecture stateless / adéquation aux critères (sécurité, fiabilité, performance et flexibilité). Un démonstrateur ou prototype devra être développé pour montrer la faisabilité de la proposition.