Les contre-stéréotypes de sexe dans la littérature de jeunesse : un élément constitutif de la promotion de l'égalité entre les filles et les garçons

by Laurence Reeb

Thesis project in Psychologie

Under the supervision of Nikos Kalampalikis.

Ongoing thesis at Lyon , under the authority of Education Psychologie Information Communication , in a partnership with Groupe de recherche en psychologie sociale (equipe de recherche) since 23-09-2016 .


  • Abstract

    Ce projet de thèse, ancré en psychologie sociale de l'éducation, donne une place centrale aux enfants qui connaissent, dès leur naissance, une socialisation différenciée selon leur sexe, déterminante dans le développement des rôles sociaux futurs (Dafflon Novelle, 2006) qui participe à la construction de leur identité sexuée (Rouyer, 2007) et impactera leur vie en leur ouvrant ou fermant des possibles selon qu'ils.elles sont filles ou garçons. Les contre-stéréotypes de sexe représentent un axe essentiel de réflexion dans la promotion de l'égalité entre les filles et les garçons, notamment au sein du système éducatif. En effet, en proposant des modèles allant à l'encontre des normes sociales genrées aux enfants, comme ceux possiblement rencontrés dans les ouvrages de littérature de jeunesse, les enfants peuvent trouver des propositions d'identification et de projection plus larges que celles exclusivement attenantes à leur catégorie de sexe. Ce travail de thèse a pour objectif de s'intéresser plus particulièrement aux garçons afin de saisir et de comprendre leurs résistances avérées (Pickering & Repacholi, 2001) et stratégies identitaires face à des contre-stéréotypes de sexe. À l'heure actuelle, peu d'éléments permettent de comprendre comment sensibiliser les garçons aux contre-stéréotypes de sexe. Pourtant, la lutte contre les inégalités et la promotion de l'égalité entre les sexes ne sauraient se faire en s'intéressant exclusivement aux filles (Pasquier, 2014). Ainsi, à travers un dispositif de triangulation méthodologique et une démarche inductive, des enfants seront rencontré.e.s, afin de se centrer, d'une part, sur les résistances des garçons aux contre-stéréotypes de sexe et, d'autre part, sur la place que joue l'autre groupe de sexe dans ces résistances, les filles.