Subdélégués et subdélégations dans l'espace atlantique français. Etude comparative des intendances de Caen, Lille, Rennes, Québec, Saint-Pierre de la Martinique (fin XVIIe - fin XVIIIè siècle)

by Sébastien Didier

Thesis project in Histoire

Under the supervision of Yann Lagadec and Thomas Wien.

Ongoing thesis at Rennes 2 and the jointly supervising institution l'Université de Montréal , under the authority of École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) since 01-09-2014 .

  • Alternative Title

    Subdelegates and subdelegations in the french Atlantic. A comparative study of the intendance of Caen, Lille, Rennes, Quebec and Saint-Pierre de La Martinique


  • Abstract not available


  • Abstract

    Les subdélégués des intendants sont les administrateurs royaux les plus proches des habitants et de la réalité locale sous l’Ancien-Régime. Ils forment le lien entre le Roi et ses sujets. Peu présent dans l’historiographie, celui-ci mérite d’être étudié en profondeur. Ce projet d’une étude comparée des subdélégations, leur personnel et leur territoire dans plusieurs intendances des façades atlantiques françaises au XVIIIe siècle adopte l’approche comparative et globale de la nouvelle histoire atlantique. Les subdélégués des Antilles et du Canada n’ont jamais été étudiés. Or il semble important de reconsidérer les colonies dans l’histoire de l’administration française, sans pour autant les analyser seules. Leur comparaison avec trois provinces métropolitaines, la Bretagne, la Normandie et la Flandre, permet d’observer les quatre grands types d’organisation provinciale de l’époque. Elle permettra de poser la question du modèle administratif, de sa diffusion et de son organisation. Parce que la subdélégation est le dernier territoire administratif créé sous l’Ancien-Régime, son étude permet aussi de comprendre l’approche territoriale de l’administration des Bourbons en s’intéressant à sa mise en place et son évolution. Surtout, ce lien entre le Roi et ses sujets est incarné par des administrateurs et ne se comprend véritablement qu’avec une approche sociale. La méthode prosopographique adoptée devrait permettre de mieux appréhender le rôle d’intermédiaire de ces notables locaux. En dépassant l’échelle provinciale, cette étude des subdélégués rappelle que les institutions et les pouvoirs locaux du XVIIIe siècle jouent un rôle important qui se comprend à l’échelle atlantique. (Cf. « Du réseau au maillage administratif, la construction territoriale des subdélégations bretonnes de 1689 à 1789 », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, n°121-4, 2014, p.81-101.-abpo.revues.org/2870)